Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

La Knesset approuve les fonds pour la Défense, les réservistes et les traumatisés

117 milliards de shekels sont alloués à la Défense, soit une augmentation de 53 milliards de shekels par rapport au budget initialement approuvé l'année dernière

Des troupes de l’armée israélienne opérant dans la bande de Gaza, sur une photo non datée publiée le 12 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes de l’armée israélienne opérant dans la bande de Gaza, sur une photo non datée publiée le 12 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)

La commission conjointe du budget de la Défense de la Knesset a approuvé à l’unanimité mardi l’allocation des fonds mis à disposition par le budget de la Défense 2024 pour le ministère de la Défense et les départements liés à la défense opérant sous le bureau du Premier ministre.

Le budget de guerre 2024 amendé proposé par le gouvernement alloue 117 milliards de shekels à la Défense, soit une augmentation de 53 milliards de shekels par rapport au budget de 64 milliards de shekels initialement approuvé l’année dernière, soit une hausse de 82 %.

La commission a en outre approuvé 50 milliards de shekels pour les dépenses de recettes, soit une augmentation d’environ 32 milliards de shekels, « dont la majeure partie provient de la subvention d’aide américaine désignée » pour financer la guerre à Gaza.

Selon la loi, la division interne du budget de la défense doit être approuvée par la commission conjointe de la commission des Finances et de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, plutôt que par l’ensemble de la Knesset.

Après avoir consulté les chefs de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, le chef adjoint du Mossad et le chef de la direction de la planification de Tsahal, entre autres, la commission a alloué des fonds pour une variété de programmes. Il s’agit notamment de subventions pour les réservistes de Tsahal, de la réhabilitation des soldats blessés et du renforcement des efforts pour traiter les traumatismes liés à la guerre.

La plénière de la Knesset est actuellement au cœur d’un débat spécial de 25 heures avant le vote de la proposition de budget de guerre amendé pour 2024.

Selon le projet de loi de finances révisé, qui a été adopté par le cabinet en janvier et approuvé par le Comité des finances de la Knesset pour ses deuxième et troisième lectures la semaine dernière, la limite des dépenses du gouvernement pour 2024 s’élèvera à 584,1 milliards de shekels, soit plus de 70 milliards de shekels de plus que le budget original de 2024 approuvé en mai 2023, avant le déclenchement de la guerre le 7 octobre.

Les deuxième et troisième lectures du projet de loi budgétaire sont prévues pour mercredi après-midi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.