Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

La Licra se désolidarise de la Grande mosquée de Paris

La convention signée il y a trois ans visait à "lutter en commun contre le racisme, le racisme antimusulman et l’antisémitisme", mais elle est "à présent caduque"

Chems-eddine Hafiz est avocat et recteur de la Grande mosquée de Paris. (Crédit : FISOM7691 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=85756369
Chems-eddine Hafiz est avocat et recteur de la Grande mosquée de Paris. (Crédit : FISOM7691 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=85756369

Appels à la responsabilité et accusations voilées : le torchon brûle entre la Grande mosquée de Paris et la Licra, qui vient de rompre un partenariat avec l’institution religieuse.

Cette convention signée il y a trois ans avec le recteur de la Grande mosquée Chems-eddine Hafiz visait à « lutter en commun contre le racisme, le racisme antimusulman et l’antisémitisme », mais elle est « à présent caduque », a affirmé la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) jeudi soir dans un communiqué.

Tout a commencé après une interview au Figaro le 17 mai de l’ancien patron de Charlie Hebdo Philippe Val, qui, « oui », se revendiquait islamophobe en estimant qu’on « peut être phobique d’une religion quand elle commence à essayer d’exister par la terreur ».

Le recteur de la Grande mosquée a rapidement annoncé son intention de porter plainte contre Philippe Val pour ce discours « irresponsable mais également dangereux ».

Une décision commentée « avec stupeur » jeudi par la Licra, pour qui « la critique des idées, des opinions et des croyances » est « garantie par les principes républicains ».

La Licra s’est également dite « profondément étonnée » de la « réception enthousiaste » réservée le 22 mai par M. Hafiz à la candidate LFI aux européennes Rima Hassan à la Grande mosquée de Paris, alors que selon l’association son discours « ne contribue en rien à une recherche de la paix ».

Logo de la LICRA.

« Dans le contexte actuel exacerbé par l’identitarisme, le racisme et l’antisémitisme, il importe de faire preuve de tempérance et de responsabilité », a ajouté l’association anti-raciste, qui a évoqué à mots couverts une « instrumentalisation des mots et des idées » et annoncé la fin du partenariat.

La réponse n’a pas tardé du côté de la Grande mosquée : dans un communiqué vendredi, elle « invite la Licra à rester sur le chemin de la lutte universelle, équilibrée et juste, contre toute forme de haine et de racisme, sans hiérarchie dans le malheur des hommes ».

Revenant sur son annonce d’action en justice, M. Hafiz a ajouté que « la libre critique des idées et des convictions n’autorise pas l’essentialisation et la stigmatisation d’une composante de notre communauté nationale ».

Quant à Rima Hassan, le recteur a vanté son « combat en faveur des droits des réfugiés dans le monde » qui « ne devrait pas être étranger à une institution luttant de manière indifférenciée pour les droits de l’homme ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.