La limitation de vitesse passe à 120 km/h sur la Route 6
Rechercher

La limitation de vitesse passe à 120 km/h sur la Route 6

Le ministère des Transports a indiqué que l'amélioration de l'état des routes pourrait le conduire à élever la limitation de vitesse

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Photo d'un péage de la Route 6, aussi connu comme l'autoroute Trans-Israël, le 30 mars 2008 (Crédit : Moshe Shai / Flash90)
Photo d'un péage de la Route 6, aussi connu comme l'autoroute Trans-Israël, le 30 mars 2008 (Crédit : Moshe Shai / Flash90)

La limitation de la vitesse sur la route 6, l’autoroute qui traverse Israël, sera élevée mercredi à 120 kilomètres par heure, a annoncé le ministre des Transports, Yisrael Katz.

Cette augmentation de vitesse fait de la route 6 l’autoroute avec la limite de vitesse la plus élevée dans le pays, et pourrait ouvrir la voie à de futures augmentations de limites de vitesse sur les autres routes.

« L’augmentation de la vitesse sur les autoroutes et les routes interurbaines est en cours de réalisation dans le cadre de l’adoption de nouvelles lignes directrices pour déterminer la vitesse de déplacement en Israël qui ont été mises en place par une équipe professionnelle d’ingénieurs de la route et de la sécurité », a déclaré Katz.

« Dans ce cadre, la limitation de vitesse sur chaque route sera ajustée en conformité avec l’état de la route ».

Au cours des 12 derniers mois, Cross Israel Highway Company, qui gère la route 6, a apporté de nombreuses améliorations en matière de sécurité le long de la route, sur la section nord-sud, ce qui inclut la rénovation des barrières de sécurité, fixant des bandes rugueuses le long des accotements de la route, et en installant des marqueurs réfléchissant sur certaines sections.

Initialement, la limite de vitesse sera augmentée sur la section de la route entre l’échangeur Iron dans le nord au tunnel Hadid dans le sud. Le ministère des Transports envisage d’élever la limite dans les sections sud de la route dans le futur.

Le ministère a noté que les chiffres montraient qu’il n’y avait pas d’impact négatif sur les questions de sécurité après une augmentation de la limitation de la vitesse de 2011, qui a été portée à 110 km/h sur certaines routes.

Dans certains cas, il y avait même une baisse dans le nombre d’accidents, a indiqué le ministère.

Les responsables prévoient d’augmenter la limite de vitesse sur les autres routes qui répondent aux normes de sécurité et à améliorer les conditions sur les autres routes pour permettre à une augmentation similaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...