La Lituanie réexaminerait le projet de construction sur un cimetière juif
Rechercher

La Lituanie réexaminerait le projet de construction sur un cimetière juif

Le gouvernement avait à l'origine pensé à ériger un centre de conférences d'une valeur de 25 millions de dollars sur les terres qui accueillaient le cimetière de Snipiskes

Vue sur Vilnius Crédit : Wikipédia/Vilnius/Lituanie/ CC BY-SA 3.0
Vue sur Vilnius Crédit : Wikipédia/Vilnius/Lituanie/ CC BY-SA 3.0

Le gouvernement lituanien est en train de réexaminer le projet de construction d’un centre des congrès sur un terrain qui accueillait auparavant un cimetière juif de Vilnius, ont indiqué des rabbins à l’issue d’une rencontre avec l’ambassadeur du pays aux Etats Unis.

La délégation, formée de sept rabbins et militants orthodoxes harédim américains, a rencontré la semaine dernière Rolandas Kriščiūnas pour évoquer le plan controversé de la construction d’un centre de conférence pour un montant de 25 millions de dollars sur les terres de l’ancien cimetière de Snipiskes, détruit par les Soviétiques il y a des décennies. De nombreux sages juifs sont enterrés là-bas.

« Nous avons été reçus de manière certainement différente qu’à l’occasion de nos précédentes réunions et nous avons été satisfaits d’entendre que le gouvernement est actuellement en train de revoir ses options », a déclaré le rabbin David Niederman, président des Organisations juives unies de Williamsburg et du nord de Brooklyn, qui avait organisé la réunion, dans un communiqué envoyé mardi aux journalistes.

La réunion a coïncidé avec des informations parues dans les médias lituaniens, affirmant que le gouvernement avait récemment annulé l’appel d’offres pour le projet de palais des congrès en raison d’irrégularités techniques.

Le Palais des Concerts et des Sports de Vilnius, un complexe qui a fermé ses portes il y a une décennie, est le site d'un centre de conférences proposé d'un montant de 25 millions de dollars (Flickr Commons / via JTA)
Le Palais des Concerts et des Sports de Vilnius, un complexe qui a fermé ses portes il y a une décennie, est le site d’un centre de conférences proposé d’un montant de 25 millions de dollars (Flickr Commons / via JTA)

Ces développements font suite à des mois de lobbying intense de la part de rabbins et de militants opposés à la construction prévue pour des raisons religieuses, citant des règles avancées dans la halakha, la loi juive, qui interdisent de venir perturber le sommeil éternel des défunts.

D’autres militants, dont le spécialiste américain Dovid Katz de Vilnius, s’opposent également au projet en avançant le principe d’égalité, affirmant que les autorités lituaniennes ne mèneraient jamais à bien une telle initiative sur le lieu de sépulture de ses sommités nationales.

Une pétition sur Internet, lancée l’année dernière et réclamant un arrêt du projet a reçu plus de 38 000 signatures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...