La maison d’un politicien juif suédois incendiée dans un crime raciste présumé
Rechercher

La maison d’un politicien juif suédois incendiée dans un crime raciste présumé

La maison d'un politicien suédois qui a été la cible de harcèlement antisémite a été incendiée. La communauté parle de crime raciste

La synagogue de Göteborg en Suède (Crédit : Gumisza / Wikipedia)
La synagogue de Göteborg en Suède (Crédit : Gumisza / Wikipedia)

L’incident s’est produit mardi soir dans la ville de Lund au sud du pays, a déclaré le Conseil des communautés juives suédoises dans un communiqué.

Le nom de la personne ciblée n’est pas mentionné, mais uniquement le fait qu’il s’agit d’un homme politique laïque d’origine juive. La victime présumée a pu éteindre les flammes avant qu’elles ne se propagent à d’autres maisons.

La police n’a arrêté aucun suspect en relation avec l’incident, qui a causé d’importants dégâts matériels.

L’incident de mardi, au cours duquel personne n’a été blessé, fait suite à un incendie criminel survenu l’été dernier, écrit Aron Verstandig, le président du Conseil.

Lors de cette attaque, le domicile de la victime avait également été pris pour cible. Les propriétaires des deux maisons ont été « actifs sur les questions juives » au cours des dernières années, et les deux souhaitent rester anonymes, a ajouté Verstandig.

« On soupçonne fortement que ces attaques visent ces personnes parce qu’elles sont juives. Le dernier incident revêt une dimension supplémentaire, celle d’une tentative d’intimider un politicien pour le faire taire », dit-il, qualifiant l’incendie criminel « d’attaque contre la démocratie suédoise ».

En décembre, plusieurs hommes, dont certains étaient arabes, ont participé à des émeutes au cours desquelles une bombe incendiaire a été lancée contre la synagogue de Göteborg dans le sud de la Suède. Trois des coupables qui ont été jugés pour cette attaque ont dit que c’était une vengeance suite à la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël.

En plus de la violence extrémiste musulmane, qui est courante en Europe occidentale, les Juifs suédois sont exposés à la violence et à l’intimidation de groupes d’extrême droite à une échelle qui est rare dans cette partie du monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...