La Marche des Zombis descend dans les rues de Tel Aviv
Rechercher

La Marche des Zombis descend dans les rues de Tel Aviv

L’évènement a attiré des dizaines de participants qui ont envahi la ville blanche, entravant la circulation des bus tout en réclamant des cerveaux

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Les morts vivants ont envahi les rues de Tel Aviv samedi soir pour la Marche annuelle des Zombis de la ville blanche. Les participants arboraient des membres sectionnés, des corps tâchés de sang et des vêtements déchirés pour l’exposition de gore organisée chaque année dans la ville au début de la fête de Pourim.

Des dizaines d’Israéliens parés de costumes de zombis se sont rassemblés près du centre Dizengoff à Tel Aviv avant de descendre le très chic boulevard Rothschild, en accostant les passants déconcertés et perplexes.

La marche était principalement composée de jeunes Israéliens et de touristes, tandis que quelques parents portaient des enfants zombis dans la rue. Les morts vivants ont porté des chaînes, des battes de baseball ensanglantées entourées de fil barbelé et d’autres zombies attachés en laisses.

Certains avaient des costumes sophistiqués, avec des maquillages de films d’horreur et des bouteilles brisées sortant de leur front, alors que d’autres avaient simplement des panneaux demandant des cerveaux.

Marche annuelle des Zombis à la veille de Pourim à Tel Aviv, le 11 mars 2017. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)
Marche annuelle des Zombis à la veille de Pourim à Tel Aviv, le 11 mars 2017. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)

D’autres fêtards de Pourim, déguisés en super héros, en Jedi, des Rosie de the Riveter et des Fred Pierrafeu, se sont mélangés aux zombis avant que la parade n’arrive à la fête de rue organisée au croisement entre le boulevard Rothschild et l’avenue Allenby.

Basé sur l’histoire du livre d’Esther, Pourim célèbre le génocide évité des Juifs dans la Perse antique. Les déguisements sont une des caractéristiques principales de la fête.

Marche annuelle des Zombis à la veille de Pourim à Tel Aviv, le 11 mars 2017. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)
Marche annuelle des Zombis à la veille de Pourim à Tel Aviv, le 11 mars 2017. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)

La Marche des Zombis a commencé en Amérique du Nord au début des années 2000 et s’est propagée avec la popularité croissante des films de zombis, comme « 28 jours plus tard », « L’armée des morts », et « Bienvenue à Zombieland ».

Le film de 2013 « World War Z », avec Brad Pitt et une horde de zombis infectés par un virus, se passe en partie en Israël (même si le tournage a eu lieu à Malte), et compte un personnage israélien.

En 2014, 15 458 zombis se sont rassemblés à Minneapolis, dans le Minnesota, pour établir un record mondial du « plus grand rassemblement de zombies ».

Marche annuelle des Zombis à la veille de Pourim à Tel Aviv, le 11 mars 2017. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)
Marche annuelle des Zombis à la veille de Pourim à Tel Aviv, le 11 mars 2017. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)

La Marche des Zombis adopte parfois un angle plus local, comme en Israël où elle est organisée pendant la fête de Pourim.

La Marche des Zombies brésilienne a lieu pendant la Fête des Morts du pays, qui est une fête nationale. A Monroeville Mall, en Pennsylvanie, où se déroule le célèbre « Zombie » de 1978 de George A. Romero, des évènements sont également organisés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...