Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

La médaille d’or du Congrès américain attribuée à Anwar Sadat

Le Congrès a approuvé la distinction remise à feu le président égyptien - décision ratifiée par Trump - avant le 40e anniversaire du traité de paix avec Israël

Le Premier ministre israélien Menachem Begin (à droite) et le président égyptien Anouar el-Sadate rient ensemble à l'hôtel King David, le 19 novembre 1977 (Crédit : archives Ya'akov Sa'ar / GPO)
Le Premier ministre israélien Menachem Begin (à droite) et le président égyptien Anouar el-Sadate rient ensemble à l'hôtel King David, le 19 novembre 1977 (Crédit : archives Ya'akov Sa'ar / GPO)

WASHINGTON, DC (JTA) — Le président américain Donald Trump a signé une déclaration distinguant feu le président égyptien Anwar Sadat, qui se verra remettre à titre posthume la médaille d’or du Congrès pour avoir mené l’Egypte à la paix avec Israël.

Cette médaille, le plus grand honneur civil accordé par le Congrès, sera remise l’année prochaine à l’occasion du 40ème anniversaire du traité de paix signé en 1979. Cette année marque le centenaire de la naissance de feu le président égyptien. Trump a signé la législation en date du 13 décembre.

Une médaille du Congrès exige le parrainage des deux-tiers des députés des deux chambres, qui a été garanti par Ben Cardin, représentant démocrate du Maryland et par Orrin Hatch, républicain de l’Utah, au sénat, et par les représentants Grace Meng, démocrate de New York et Chris Stewart, républicain de l’Utah, à la chambre.

Cette remise de médaille avait été prônée par le Friedlander Group, firme de lobbying et de publicité de New York qui se concentre sur les questions juives.

Appuyant cette initiative à l’extérieur du Congrès, Shafik Gabr, industriel égyptien; Isaac Dabah, magnat israélien du prêt-à-porter qui possède des usines en Egypte et Tzili Charney, veuve de Leon Charney, philanthrope pro-israélien majeur et ami de longue date d’Ezer Weizman, qui était ministre de la Défense israélien à l’époque et qui avait conseillé les négociateurs à Camp David.

Le président américain Donald Trump sur la pelouse de la Maison Blanche à Washington, le 27 septembre 2018 (Crédit : AFP / ANDREW CABALLERO-REYNOLDS)

Des militants islamistes avaient assassiné Sadate en 1981 en raison des Accords de Camp David conclus avec l’Etat juif.

Sadate et le Premier ministre israélien Menachem Begin avaient reçu le prix Nobel de la Paix en 1978.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.