Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

La mère de deux frères tués dans un attentat à Jérusalem donne naissance à un garçon

Avraham Paley, le père qui avait été grièvement blessé lors de l'attaque à la voiture-bélier de février se serait tenu aux côtés de Devorah, sa femme, pendant le travail

Dvora Paley tenant une photo de ses fils Yaakov Yisrael et Asher Menahem, tués dans un attentat terroriste à Jérusalem, alors qu’elle s’entretient avec des journalistes pendant la traditionnelle période de deuil, le 12 février 2023. (Crédit : Twitter; utilisé conformément à l’article 27a de la Loi sur les droits d’auteur)
Dvora Paley tenant une photo de ses fils Yaakov Yisrael et Asher Menahem, tués dans un attentat terroriste à Jérusalem, alors qu’elle s’entretient avec des journalistes pendant la traditionnelle période de deuil, le 12 février 2023. (Crédit : Twitter; utilisé conformément à l’article 27a de la Loi sur les droits d’auteur)

La mère de deux jeunes garçons qui ont été tués, le mois dernier, dans un attentat terroriste à Jérusalem a donné naissance à un petit garçon dans la nuit de mardi à mercredi.

Devorah Paley a accouché à l’hôpital Hadassah Mont Scopus. Son époux, Avraham Paley, qui avait été grièvement blessé dans l’attaque terroriste qui avait coûté la vie à ses deux enfants et qui était ensuite resté dans le coma pendant deux semaines, se trouvait aux côtés de son épouse pendant le travail, a rapporté le site internet Srugim.

Les deux enfants, Yaakov Yisrael Paley, 6 ans, et son frère Asher Menahem Paley, âgé de 8 ans, avaient été tués par un terroriste qui avait projeté son véhicule en direction de l’arrêt de bus où ils se trouvaient, dans le quartier de Ramot. Un autre homme, Alter Shlomo Lederman, un étudiant en yeshiva de 20 ans qui venait de se marier, avait aussi été tué.

Le terroriste, qui s’appelait Hussein Qaraqa, avait été abattu sur les lieux de l’attentat, survenu en date du 10 février.

Des témoins avaient indiqué que Qaraqa avait appuyé sur l’accélérateur de son véhicule en direction d’un groupe d’Israéliens qui attendaient le bus. Un haut-responsable israélien avait expliqué qu’il semblait que l’homme souffrait d’une maladie psychique et qu’il avait quitté, avec l’accord des médecins, l’hôpital psychiatrique où il avait été pris en charge quelques jours auparavant.

La mort de Yaakov Yisrael avait été prononcée sur les lieux de l’attentat. Son frère aîné, Asher Menahem, avait été grièvement blessé et il avait succombé à ses blessures le lendemain.

Les frères Yaakov Yisrael Paley, 6 ans, à gauche et Asher Menahem Paley, 8 ans, au centre et Alter Shlomo Lederman, étudiant de yeshiva de 20 ans, à droite, qui ont été tués lors d’un attentat terroriste à Jérusalem, le 10 février 2023. (Autorisation)

Avraham Paley est encore hospitalisé dans le cadre de sa rééducation. Dimanche, il s’est rendu pour la toute première fois sur les tombes de ses fils.

Venu en fauteuil roulant, il a éclaté en sanglots en disant : « Mes chéris, je n’ai pas eu le temps de vous dire adieu. Et je veux vous dire merci. Quelle joie aviez-vous donc à apprendre des choses, quelle douceur en vous, quelle joie de vivre ! »

Il y a un peu plus de deux semaines, l’hôpital avait indiqué que Paley était sorti du coma et qu’il pouvait communiquer.

Il avait appris à ce moment-là la mort des deux enfants.

L’hôpital Hadassah Ein Kerem avait expliqué, de son côté, qu’il était encore dans un état grave.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.