Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

La micro-voiture électrique de l’israélien City Transformer sur les routes dès juillet

La CT-2 coûte 17 400 $ ; la start-up israélienne a fabriqué ce véhicule à partir de matériaux durables qui fonctionne avec une batterie plus petite, laissant une empreinte minimale

La micro-voiture électrique de City Transformer. (Crédit : City Transformer)
La micro-voiture électrique de City Transformer. (Crédit : City Transformer)

Le véhicule électrique rétractable de la start-up israélienne City Transformer sera mis à la disposition du grand public en juillet, la société espérant révolutionner les trajets urbains, a-t-elle annoncé.

City Transformer, fondée en 2014 et basée au moshav Kfar Netter, dans le centre d’Israël, a cherché à faciliter la circulation en créant une voiture dotée d’un mécanisme de rétractabilité breveté qui peut contracter l’empattement jusqu’à seulement un mètre de large pour faciliter le stationnement ou les manœuvres en circulation. À l’intérieur, il y a de la place pour un conducteur et un deuxième adulte, assis en tandem. Le siège passager peut également accueillir deux enfants. L’habitacle ne rétrécit pas et ne change pas de forme lorsque l’empattement se rétrécit.

Sa deuxième version, la CT-2, peut atteindre une vitesse maximale de 40 km/h en mode étroit et peut s’agrandir jusqu’à 1,4 mètre, ce qui lui permet d’atteindre 90 km/h. Elle est donc adaptée à la traversée de villes surpeuplées, mais moins aux trajets longue distance.

La CT-2 peut atteindre 50 km/h en cinq secondes et parcourir une distance de 120 à 180 kilomètres avant de devoir être rechargée.

Le véhicule est disponible en pré-commande dans le monde entier moyennant un acompte de 150 euros, tandis que le prix d’achat est de 16 000 euros.

« Dans le domaine animé de la mobilité urbaine, CityTransformer fait figure de pionnier, défiant les conventions et remodelant la façon dont nous percevons les voitures et leur impact sur le monde. Au cœur de ce voyage transformateur se trouve un engagement passionné à intégrer des matériaux durables dans leurs conceptions innovantes », a indiqué la société sur son site web lundi.

L’objectif de l’entreprise est de proposer une alternative durable aux voitures, d’utiliser des matériaux respectueux de l’environnement et de « laisser une empreinte plus douce sur la planète », selon le site. Le véhicule est deux fois plus économe en énergie qu’une voiture conventionnelle, avec une batterie 70 % plus légère que les autres véhicules électriques.

« CityTransformer explore les merveilles des fibres naturelles, des éléments recyclés et des composites écologiques, en exploitant les solutions ingénieuses de la nature pour créer des véhicules aussi efficaces que respectueux de l’environnement », a déclaré la société.

« Dans ce processus difficile, j’ai apporté avec moi non seulement l’expérience inspirante que j’ai acquise au sein d’entreprises telles que IDEO, Volvo et Skoda, mais aussi l’amour et la passion pour l’art de la miniaturisation. Surtout dans sa condition la plus clinquante et la plus extrême », a déclaré Eyal Cremer, directeur du design de la firme.

« Ces proportions non conventionnelles ont été motivées par la nécessité d’un emballage efficace. Nous avons été confrontés à la question de savoir comment réduire les dimensions d’un véhicule de 75 % sans compromettre le confort du conducteur et la facilité d’utilisation. Une conception méticuleuse s’est imposée. Chaque composant a été positionné de manière réfléchie pour maximiser l’ergonomie et garantir une utilisation efficace de l’espace », a-t-il ajouté.

La micro-voiture électrique de City Transformer. (Crédit : City Transformer)

« La CT-2 va changer la donne, non seulement en matière de mobilité, mais aussi dans tous les aspects de la vie urbaine. Elle libérera notre emploi du temps, nos esprits et nos villes, en rendant l’espace public aux habitants. »

En 2021, l’entreprise a annoncé un partenariat avec l’organisation d’intervention médicale d’urgence United Hatzalah pour incorporer leurs véhicules dans la flotte de l’organisation.

Selon l’accord, un total de 1 000 unités City Transformer CT-1 seront placées dans différentes villes d’Israël et permettront au réseau de United Hatzalah de localiser rapidement l’une des voitures et de l’utiliser pour répondre aux urgences médicales dans leur voisinage.

Ricky Ben-David a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.