La mission israélienne rend hommage à Peres dans les quartiers généraux de l’ONU
Rechercher

La mission israélienne rend hommage à Peres dans les quartiers généraux de l’ONU

"Nous nous souviendrons du président Peres commun plein d’énergie et de volonté pour œuvrer pour un monde meilleur," a dclaré Danny Danon

Ban Ki-Moon, Danny Danon et Samantha Power à New York, le 29 septembre 2016 (crédit : autorisation)
Ban Ki-Moon, Danny Danon et Samantha Power à New York, le 29 septembre 2016 (crédit : autorisation)

La mission israélienne aux Nations unies a organisé une cérémonie à la mémoire de Shimon Peres, neuvième président de l’État d’Israël.

Danny Danon, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, le secrétaire général Ban Ki-Moon, Samantha Power, ambassadrice des États-Unis et des représentants de plus de 40 pays se sont réunis pour rendre hommage à l’homme qui a si souvent représenté Israël sur la scène internationale au cours des 60 dernières années.

La mission israélienne a également créé un livre de condoléances pour que les ambassadeurs puissent y coucher par écrits leurs pensées à la mémoire du président Peres. Ce livre sera disponible à la consultation du public.

Lors de la cérémonie, l’ambassadeur Danon a pleuré la perte du chef d’État israélien.

« Le président Peres, l’un des pères fondateurs de la nation était un visionnaire et un optimiste, qui a dédié sa vie à l’État d’Israël. Il a contribué à sa sécurité et n’a jamais perdu espoir. C’est toute la symbolique de l’histoire du sionisme. », a déclaré l’ambassadeur.

« Après des années à représenter le vrai visage d’Israël au monde entier, aujourd’hui, le Parlement des nations s’est réuni pour lui rendre hommage. Nous nous souviendrons de lui comme quelqu’un qui a vécu sa vie jusqu’au dernier jour, plein d’énergie et de volonté d’œuvrer pour un meilleur futur en Israël. Le président Peres restera une source d’inspiration pour nous tous. Que sa mémoire soit bénie », a conclu l’ambassadeur.

Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU s’est également exprimé. « Je me joins au chagrin de cette perte. J’ai eu le privilège de bénéficier de sa sagesse. Ses qualités de dirigeant seront gravées dans nos mémoires, comme quelqu’un qui a travaillé pour réaliser le rêve de la sécurité et de la paix en Israël. »

Lors de la cérémonie, Samantha Power, ambassadrice des États-Unis a souligné que « Shimon Peres a consacré sa vie à construire Israël. Il n’a jamais rien perdu de sa jeunesse ou de sa soif de paix et il pensait sincèrement que la plus grande menace pour la paix était de perdre espoir en la jeune génération. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...