Rechercher

La Norvège gèle les exportations de matériel militaire à l’Arabie saoudite

Le ministère des Affaires étrangères indiqué n'avoir pas d'indications sur l'utilisation d'armes norvégiennes au Yemen, mais a pris cette décision "par précaution'".

Ine Eriksen Søreide. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Ine Eriksen Søreide. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le gouvernement norgévien a annoncé vendredi avoir gelé toutes les licences d’exportation de matériel militaire à l’Arabie saoudite en raison « des récents développement » dans ce pays et de la guerre au Yemen.

« Nous avons décidé que dans la situation actuelle, aucune nouvelle licence pour les exportations en Arabie saoudite de produits liés à la défense ou de produits à double usage ayant un usage militaire ne sera accordée », a annoncé le ministre des Affaires étrangères Eriksen Soreide dans un communiqué.

« La décision a été prise après un examen général des récents développements en Arabie saoudite et dans la région, et de la situation imprévisible au Yemen », a indiqué le ministère des Affaires étrangères, qui n’a pas explicitement mentionné le meurtre le 2 octobre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.

En 2017, la Norvège a vendu à l’Arabie saoudite du matériel militaire pour 41 millions de couronnes (4,29 millions d’euros), selon l’agence norvégienne NTB.

La Norvège n’a jamais autorisé la vente d’armes ou de munitions à l’Arabie saoudite, a souligné le ministère.

Il a indiqué n’avoir pas d’indications sur l’utilisation de matériel à usage militaire norvégien au Yemen, soulignant que la décision de geler les exportations avait été prise « par précaution' ».

Plusieurs partis de l’opposition et ONG ont demandé récemment que la Norvège mette fin à ses exportations de matériel militaire à l’Arabie saoudite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...