La nouvelle brigade de commando de Tsahal a effectué son premier exercice
Rechercher

La nouvelle brigade de commando de Tsahal a effectué son premier exercice

L’unité Oz rassemble les talents spécialisés de Rimon, Egoz, Maglan et Duvdevan dans un effort de renforcer l’efficacité

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

La brigade, également connu sous le nom Brigade Oz, a été officiellement formé à la fin du mois de décembre (Crédit : Unité des portes-paroles de Tsahal)
La brigade, également connu sous le nom Brigade Oz, a été officiellement formé à la fin du mois de décembre (Crédit : Unité des portes-paroles de Tsahal)

La nouvelle brigade commando de l’armée israélienne a achevé son premier exercice la semaine dernière, un mois à peine après sa création officielle.

Tout au long de l’exercice de quatre jours, appelé « Nuit des Ponts », les soldats se sont entraînés à la fois dans le nord et le sud du pays. Il s’agissait du premier exercice de la brigade qui a été formée officiellement en décembre dernier.

La nouvelle brigade, officiellement connue comme la Brigade Oz, est sous le commandement du colonel David Zini, un vétéran de la fameuse unité de forces spéciales Sayeret Matkal, et fera partie de la 98ème Division du Commandement central.

« Nous avons fait presque quatre jours continus d’activités opérationnelles », a déclaré le Général Uri Gordin, commandant de la 98ème Division, à la fin de l’exercice.

« Nous avons ici une force flexible opérationnelle, et des soldats qui peuvent se déplacer en petits et grands nombres, parfois deux ou trois unités à la fois, ce qui représente une force significative », a déclaré Gordin.

La brigade rassemble quatres unités commandos, Rimon, Egoz, Maglan et Duvdevan, sous une seule tente, dans la cadre du processus rationnalisation en cours dans l’armée.

« La pièce centrale d’armement dans le brigade, ce sont les gens. Nous avons des effectifs incroyables qui savent comment mener des missions de manière impressionnante », a déclaré Gordin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...