La Nuit Blanche à Tel-Aviv : la France à l’honneur
Rechercher

La Nuit Blanche à Tel-Aviv : la France à l’honneur

Rendez-vous jeudi à 21h à l’Esplanade Rothschild, face à l'Institut français de Tel-Aviv

Logo de la nuit blanche de Tel-Aviv 2015
Logo de la nuit blanche de Tel-Aviv 2015

Tous les ans, la Mairie de Tel-Aviv-Yafo organise La Nuit Blanche de Tel-Aviv, l’occasion de faire la fête jusqu’au bout de la nuit en profitant d’une programmation artistique et culturelle riche et dynamique.

Cette année la Nuit Blanche sera aux couleurs européennes au travers d’un partenariat entre la Mairie de Tel-Aviv, l’Union européenne et les pays membres.

De nombreuses manifestations ouvertes au public sont organisées dans toute la ville tout au long de la nuit. Dans le cadre de ce dispositif européen, l’Institut français d’Israël participe à l’organisation de l’événement « Delishow ».

« Delishow », c’est l’événement dans l’événement, l’alliance de la mode et de la gastronomie qui mettra en exergue l’excellence de la cuisine française.

Entre 21h et minuit, sur l’esplanade en face de l’Institut français de Tel-Aviv, une cuisine ouverte permettra au chef étoilé Guillaume Delage, venu spécialement pour l’occasion, de confectionner des plats en coopération avec le chef israélien Yair Yossefi du restaurant « Brut ». Ces plats version « street-food » seront vendus au public.

Guillaume Delage (Crédit : autorisation)
Guillaume Delage (Crédit : autorisation)

Guillaume Delage, jeune chef français d’à peine trente ans, a fait ses armes chez les plus grands. D’abord chez Michel Bras (3* Michelin) puis chez Frédéric Anton au « Pré Catelan » (3* Michelin) et enfin chez Pierre Gagnaire où il est resté 7 ans. Chef pendant 4 ans chez « Gaya » rive gauche, il obtient une étoile Michelin au bout de 8 mois.

Il ouvre son restaurant « Jadis » en 2008 où il présente une carte bistronomique fusion, dans l’air du temps. En 2011, il inaugure une annexe spécialisée dans le vin, « Aux Verres de Contact ».

La cuisine de Guillaume Delage transcende la simplicité (œuf mollet aux épinards, pièce de veau aux blettes, île flottante à la pistache), revisite les classiques (salmis de palombes) ou risque le grand saut (fricassée de crêtes de coq et cœurs de canard).

En parallèle, un espace scénique avec un podium à ciel ouvert accueillera des défilés de mode présentant des créations issues d’une collaboration entre designers israéliens et européens et notamment le travail des sœurs Vered et Zohar Blank.

Des écrans géants placés autour de la place permettront au public de ne rien manquer de cet événement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...