La pièce « Le Visiteur » d’Eric Emmanuel Schmitt, le 5 septembre 2022 à Tel Aviv
Rechercher

La pièce « Le Visiteur » d’Eric Emmanuel Schmitt, le 5 septembre 2022 à Tel Aviv

La pièce, mise en scène par Johanna Boyé, devait être présentée en avant-première à Tel Aviv avant d'être jouée à Paris jusqu'à la fin de l'année

La pièce « Le Visiteur » d’Eric Emmanuel Schmitt, mise en scène par Johanna Boyé, devait être présentée en avant-première début septembre au Théâtre du Beit Lessin (Frishman 44) à Tel Aviv, avant d’être ensuite jouée au Théâtre Rive Gauche (6 rue de la Gaîté) à Paris, du 8 septembre au 17 décembre.

Initialement prévue le 1er septembre 2021, la date à Tel Aviv a été reportée au 5 septembre 2022 en raison des restrictions liées à la pandémie de coronavirus. « Pour les personnes ayant déjà acheté leurs billets : ceux-ci sont automatiquement reportés. Ils n’auront donc rien à faire, les billets restent valables sur la nouvelle date – report à dates équivalentes », a expliqué le producteur de l’évènement.

La pièce, parue en 1993, se passe à Vienne, en 1938, alors que les nazis ont envahi l’Autriche et persécutent les Juifs.

« Par optimisme, Sigmund Freud ne veut pas encore partir ; mais en ce soir d’avril, la Gestapo emmène Anna, sa fille, pour l’interroger. Freud, désespéré, reçoit alors une étrange visite. Un homme en frac, dandy léger, cynique, entre par la fenêtre et tient d’incroyables discours… », peut-on lire dans la présentation de la pièce.

« Qui est-il ? Un fou ? Un magicien ? Un rêve de Freud ? Une projection de son inconscient ? Ou bien est-il vraiment celui qu’il prétend être : Dieu lui-même ? Comme Freud, chacun décidera, en cette nuit folle. »

L’évènement à Tel Aviv sera organisé par la société Live Stage. Les places coûtent de 190 à 360 shekels et sont disponibles sur le site de Live Stage ou au 03 966 41 08. Une assurance annulation est proposée.

Sam Karmann y interprète Sigmund Freud. L’acteur a notamment joué dans « Cuisine et Dépendances », « La Cité de la peur », « Le Goût des autres » ou encore « Le Sens de la fête ». Les autres comédiens sont Franck Desmedt (Molière du meilleur comédien, dans le rôle du visiteur), Katia Ghanty (dans le rôle de Anna Freud) et Maxime de Toledo (dans le rôle du nazi).

« ‘Le Visiteur’ d’Eric-Emmanuel Schmitt est une pièce qui m’a fortement marquée, lorsque je l’ai vue adolescente », a déclaré la metteuse en scène Johanna Boyé. « C’est un des textes qui m’a donnée envie de faire du théâtre et de devenir un jour metteur en scène. C’est un honneur pour moi de le mettre en scène aujourd’hui. La force du texte d’Eric-Emmanuel Schmitt repose sur la question existentielle et philosophique qu’il soulève et sur le duo extraordinaire qu’il convoque : si Dieu existe, comment peut-il laisser les guerres éclater ? Les atrocités telles que le nazisme se perpétrer ? Si Dieu est tout puissant, comment se peut-il qu’il n’intervienne pas pour rétablir la paix entre les hommes ? Tant de questions qui se posent fatalement à nous, un jour, et qui continueront longtemps de créer débats et discussions, d’où que nous soyons. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...