La police a déjoué une attaque au couteau à Yom Yeroushalayim
Rechercher

La police a déjoué une attaque au couteau à Yom Yeroushalayim

Un résident de Naplouse a été arrêté à un poste de contrôle près de la capitale après que des agents ont découvert qu'il essayait d'introduire clandestinement un couteau en Israël

Des milliers de manifestants juifs agitent les drapeaux israéliens alors qu'ils célèbrent Yom Yeroushalayim (la Journée de Jérusalem) en dansant devant la Porte de Damas en direction du mur Occidental dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 13 mai 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)
Des milliers de manifestants juifs agitent les drapeaux israéliens alors qu'ils célèbrent Yom Yeroushalayim (la Journée de Jérusalem) en dansant devant la Porte de Damas en direction du mur Occidental dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 13 mai 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)

La police a annoncé jeudi l’arrestation d’un Palestinien qui, selon eux, a été arrêté alors qu’il tentait d’entrer en Israël pour commettre une attaque terroriste à l’occasion de Yom Yeroushalayim (la journée de Jérusalem).

Le suspect, un résident de Naplouse âgé d’une trentaine d’années, est arrivé au point de passage de Qalandiya, au nord de Jérusalem, où il a été arrêté par des agents de la police des frontières.

La police a déclaré que le suspect a présenté un visa d’entrée expiré pour essayer d’entrer en Israël, ce qui a renforcé leurs soupçons et les a amenés à effectuer une fouille sur sa personne, au cours de laquelle un couteau a été trouvé.

Le suspect a ensuite été emmené pour être interrogé, puis incarcéré.

Tout en déclarant que le Palestinien cherchait à perpétrer une attaque au couteau, la police n’a pas indiqué s’il était associé à un groupe terroriste ou s’il agissait de son propre chef.

Un couteau trouvé sur un résident de Naplouse arrêté au poste de contrôle de Qalandiya alors qu’il tentait d’entrer en Israël pour mener une attaque à l’arme blanche. (Porte-parole de la police)

Jeudi, le tribunal militaire d’Ofer a prolongé de huit jours la détention provisoire du suspect et les procureurs ont déposé un rapport indiquant leur intention de l’inculper.

Il est soupçonné de tentative de meurtre, de possession d’un couteau et de préparation d’un acte terroriste, a déclaré la police.

La Journée de Jérusalem – Yom Yeroushalayim – qui s’est déroulée cette année le dimanche 13 mai, marque la réunification de la ville à la suite de la reprise de Jérusalem-Est à la Jordanie lors de la guerre des Six Jours de 1967. La journée est surtout connue pour sa marche de « la danse des drapeaux », au cours de laquelle des adolescents, en majorité religieux, défilent dans la Vieille Ville parée de blanc et de bleu, les couleurs du drapeau israélien.

Au cours des années précédentes, la marche a déclenché des incidents sporadiques de violence entre les participants israéliens et les résidents palestiniens locaux.

La marche de cette année a eu lieu un jour avant l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, à laquelle se sont vivement opposés les Palestiniens, qui revendiquent Jérusalem-Est comme capitale de leur futur état.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...