Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

La police déjoue un attentat à la voiture piégée à Lod

Les officiers soupçonnent la tentative d'assassinat d'être liée à un différend criminel au sein de la communauté arabe de la ville

La police sur les lieux où une voiture piégée a été trouvée à Lod le 28 septembre 2023 (Crédit : Porte-parole de la police israélienne)
La police sur les lieux où une voiture piégée a été trouvée à Lod le 28 septembre 2023 (Crédit : Porte-parole de la police israélienne)

La police a annoncé jeudi qu’elle avait déjoué un attentat à la voiture piégée à Lod, dans le centre du pays, attentat qu’elle soupçonnait d’être lié à une querelle mafieuse.

Les policiers ont découvert l’engin explosif, qui avait été placé sous le véhicule de la victime dans un quartier résidentiel de la ville jeudi matin, et ont fait appel à des démineurs, qui ont désamorcé la bombe avec succès et l’ont emportée pour analyse.

Le commandant du centre, Avi Biton, a déclaré : « Nous avons déjoué une autre catastrophe aujourd’hui dans la communauté arabe et empêché un attentat en plein milieu d’un quartier résidentiel de Lod. »

Dans une autre affaire, lors d’une opération d’infiltration à Lod mercredi, la police a déclaré avoir arrêté un suspect âgé d’une vingtaine d’années en possession de plusieurs armes à feu.

La police est soumise à une forte pression pour réduire la criminalité violente dans les communautés arabes après la fusillade de mercredi dans la ville bédouine de Basmat Tabun, dans le nord du pays, au cours duquel cinq membres d’une même famille ont été tués.

Selon le groupe Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe, le nombre d’Arabes tués dans des circonstances violentes en Israël depuis le début de l’année s’élève actuellement à 190, contre 80 au cours de la même période en 2022.

De nombreux dirigeants de la communauté arabe imputent la vague de crimes à la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et a largement ignoré la violence, qui comprend les querelles familiales, les guerres de territoire entre gangs mafieux et la violence à l’égard des femmes. Ils pointent également du doigt des décennies de négligence et de discrimination de la part des services gouvernementaux comme étant la cause première du problème.

Selon les experts, les puissants gangs arabes ont accumulé de grandes quantités d’armes illégales au cours des deux dernières décennies et sont impliqués dans le trafic de drogue, d’armes et d’êtres humains, la prostitution, l’extorsion et le blanchiment d’argent.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.