La police expulse deux visiteurs juifs du mont du Temple
Rechercher

La police expulse deux visiteurs juifs du mont du Temple

4 musulmans arrêtés sur des suspicions de trouble à l’ordre public ; 1 000 personnes se sont rendues au lieu saint pour Shavouot

Le mur Occidental et le Dôme du Rocher dans la Vieille Ville de Jérusalem (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Le mur Occidental et le Dôme du Rocher dans la Vieille Ville de Jérusalem (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Deux visiteurs juifs au mont du Temple ont été expulsé dimanche du lieu saint après avoir violé les règles d’entrée, a annoncé la police.

Les juifs ont le droit de visiter le mont du Temple, mais pas d’y prier.

Quatre visiteurs musulmans de point chaud ont été emmenés pour être interrogés après des suspicions de trouble à l’ordre public. La police a annoncé que 1 034 visiteurs étaient venus dimanche sur le mont du Temple, la grande majorité étant des touristes étrangers.

Dimanche marquait la fête juive de Shavouot, et des milliers de fidèles étaient attendus au mur Occidental de Jérusalem, qui jouxte le lieu saint.

Les juifs considèrent le mont du Temple, l’emplacement des deux Temples juifs de l’antiquité, comme le lieu le plus saint sur Terre, et les musulmans estime que le complexe, qui abrite la mosquée Al-Aqsa, est le troisième lieu saint de leur religion.

Le mont du Temple a été le centre de mois de tensions entre Israël et les Palestiniens, qui craignent une présence juive accrue sur le site.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis de maintenir le statu quo interdisant aux juifs de prier sur le lieu saint, alors que la simple rumeur d’un changement des régulations du complexe, révéré par les musulmans sous le nom de Haram al-Sharif, ou Noble Sanctuaire, a entraîné des flambées de violence palestinienne.

D’autre part, 20 voitures palestiniennes ont été vandalisées dimanche dans le quartier Silwan de Jérusalem, juste devant le mont du Temple.

La police enquête sur l’incident et recherche les auteurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...