La police interrompt un mariage de mineurs ultra-orthodoxes à Jérusalem
Rechercher

La police interrompt un mariage de mineurs ultra-orthodoxes à Jérusalem

Les autorités ont indiqué que le père de la mariée, âgée de 13 ans, avait signalé sa disparition il y a deux mois ; la mère, la mariée et 4 autres personnes ont été arrêtées

Deux femmes et quatre mineures au poste de police après une opération de police lors d'un mariage de mineurs, dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim, le 29 novembre 2018. (Crédit : police israélienne)
Deux femmes et quatre mineures au poste de police après une opération de police lors d'un mariage de mineurs, dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim, le 29 novembre 2018. (Crédit : police israélienne)

La police a interrompu un mariage entre deux mineurs jeudi dans le quartier ultra-orthodoxe de Méa Shéarim, à Jérusalem.

Les policiers ont placé en détention deux femmes et quatre mineures lors d’une opération de police menée sur le toit d’un immeuble du quartier, où se déroulait le mariage.

La future mariée, âgée de 13 ans, a été emmenée au poste de police. Son père avait signalé sa disparition il y a deux mois.

« On craint que la mère ait caché [sa fille] jusqu’à la date du mariage », a déclaré la police dans un communiqué vendredi.

La mère a été interrogée, car elle est suspectée d’avoir violé une décision juridique, entre autres infractions. La police a indiqué avoir transmis son rapport aux services sociaux.

La police détermine actuellement l’identité des autres personnes arrêtées.

La police n’a pas donné l’âge du marié, mais selon Ynet, il aurait 16 ans. En Israël, l’âge légal du mariage est fixé à 18 ans.

L’affiliation religieuse des personnes impliquées n’a pas été immédiatement établie. Une photo de la police montre que les personnes interpellées sont vêtues de burqa, qui sont généralement portées par les membres de la secte marginale extrémiste du judaïsme Lev Tahor.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...