La police saisit des « fonds du terrorisme » du Hamas à Jérusalem-Est
Rechercher

La police saisit des « fonds du terrorisme » du Hamas à Jérusalem-Est

La police pense que les fonds étaient destinés à payer la famille du frère du suspect, un agent du Hamas emprisonné en Israël

Illustration: Les agents de la police des frontières gardent un poste de contrôle en Cisjordanie le 26 janvier 2017 (Crédit : Wisam Hashlamoun / Flash90)
Illustration: Les agents de la police des frontières gardent un poste de contrôle en Cisjordanie le 26 janvier 2017 (Crédit : Wisam Hashlamoun / Flash90)

La police a annoncé lundi l’arrestation d’un résident de Jérusalem-Est soupçonné d’avoir reçu 30 000 shekels en « fonds du terrorisme  » du Hamas, le groupe terroriste qui contrôle la bande de Gaza.

Le suspect, un résident d’une quarantaine d’années, du camp de réfugiés de Shuafat, a été arrêté hier par la police des frontières alors qu’il quittait Shuafat, selon la police.

La police pense que les fonds étaient destinés à payer la famille du frère du suspect, un agent du Hamas emprisonné en Israël. La police n’a pas identifié le frère du suspect et ni indiqué les raisons de son incarcération.

Le suspect, qui avait de l’argent liquide sur lui lorsqu’il a été arrêté, a été emmené pour un nouvel interrogatoire.

« Cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte de la police et des organisations de sécurité israéliennes contre les fonds utilisés pour le terrorisme et/ou provenant de groupes terroristes », indique la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...