La première traduction italienne du Talmud bientôt publiée
Rechercher

La première traduction italienne du Talmud bientôt publiée

Des douzaines de traducteurs, linguistes, philologues, historiens et chercheurs ont travaillé sur le volume

Le Talmud de Babylone (Crédit : CC BY 3.0 via Wikipedia)
Le Talmud de Babylone (Crédit : CC BY 3.0 via Wikipedia)

Le premier volume de la première traduction en italien du Talmud de Babylone sera publié la semaine dernière.

Le traité de Rosh Hashana sera présenté officiellement au président italien le 5 avril, cinq ans après le début de ce projet financé par l’Etat.

Le « projet Talmud » a débuté en 2011 avec un accord signé par les représentants du gouvernement, du conseil national de la recherche, de l’union des communautés juives italiennes et du collège rabbinique.

Le gouvernement italien a alloué 5 millions d’euros au projet.

Des douzaines de traducteurs, de linguistes, de philologues, d’historiens, de chercheurs et d’autres spécialistes ont travaillé sur la traduction. Situés dans plusieurs centres et institutions, ils ont utilisé un logiciel sophistiqué développé spécialement pour le projet pour l’institut pour la linguistique computationnelle.

Intitulé « Traduco », ou « Traduis » en italien, le logiciel est décrit comme « un environnement internet collaboratif pour la traduction assistée par ordinateur de textes anciens », et permet aux chercheurs d’annoter, de commenter et d’échanger des informations pendant qu’ils travaillent à distance sur les mêmes traductions complexe.

« C’est vraiment une nouvelle manière de travailler, et j’imagine qu’elle peut être utilisée dans d’autres domaines », a déclaré au quotidien La Stampa le grand rabbin de Rome, Riccardo Di Segni, qui préside le projet Talmud.

Le traité de Rosh Hashana est publié par La Giuntina, une maison d’édition de Florence spécialisée dans les livres juifs. Le volume comprend le texte original du Talmud avec sa traduction italienne. Il sera disponible à partir du 5 avril.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...