La reconnaissance de Zaka à l’ONU : une grande victoire pour la diplomatie israélienne
Rechercher

La reconnaissance de Zaka à l’ONU : une grande victoire pour la diplomatie israélienne

L'ambassadeur a expliqué que l'ONG de recherche et de sauvetage « reflète les valeurs morales d'Israël »

Les secouristes de Zaka inspectent les lieux d'un accident mortel dans le sud d'Israël le 3 février 2015 (Crédit : Shalom Ben Tzur / porte parole de Zaka)
Les secouristes de Zaka inspectent les lieux d'un accident mortel dans le sud d'Israël le 3 février 2015 (Crédit : Shalom Ben Tzur / porte parole de Zaka)

L’ambassadeur de l’ONU à Israël, Danny Danon, a qualifié la reconnaissance accordée pour l’organisation de recherche et de sauvetage Zaka de «  victoire très importante pour la diplomatie israélienne ».

La commission des Nations unies sur les organisations non gouvernementales a accordé le statut d’observateur officiel à Zaka, qui opère dans le monde entier, mardi.

Le statut consultatif, accordé à l’unanimité, donne à Zaka, une organisation bénévole, le droit de prendre part à des discussions et des conférences officielles à l’ONU qui sont ouvertes pour ce type de groupes.

Le vote de la commission a suivi des dizaines de rencontres entre les diplomates israéliens et les représentants de l’Organisation des Nations unies et des Etats membres, selon un communiqué du gouvernement israélien.

La commission composée de 19 Etats membres comprend des représentants de l’Iran, du Soudan, du Venezuela, de Cuba, de la Turquie, de la Chine, de la Russie, du Pakistan, de l’Uruguay, du Burundi et de la Grèce, avec les Etats-Unis et Israël.

Zaka a été reconnue quatre ans après avoir fait sa demande initiale ; l’ONG israélienne ayant été rejetée à plusieurs reprises. Le statut d’observateur doit encore être approuvé lors de la réunion du Conseil économique et social de l’ONU le mois prochain.

« Zaka est une organisation qui reflète les valeurs morales d’Israël », a déclaré Danon, « et son acceptation par l’ONU représente une preuve concluante de ce fait dans le monde. Zaka a reçu le statut qu’il mérite ».

Lors d’un vote qui a eu lieu il y a six mois, la commission avait rejeté Zaka mais avait fait reconnaître le Palestinian Return Center, une organisation affiliée au Hamas et basée en Angleterre.

En 2005, Zaka a été reconnue par les Nations unies comme une organisation humanitaire internationale de bénévoles.

Son unité internationale de sauvetage a participé à l’aide lors du tremblement de terre au Népal et les attentats terroristes à Paris, qui ont eu lieu l’année dernière, le typhon Haiyan aux Philippines en 2013, le tsunami et le tremblement de terre au Japon en 2011, et le tremblement de terre à Haïti en 2010.

« Après des années de travail sur les sites de la terreur et des lieux d’incidents où il y a eu des pertes massives en Israël et en offrant une assistance à tous ceux qui en ont besoin, Zaka a reçu un statut unique qui nous permettra de poursuivre notre travail sacré dans le monde entier », a déclaré Mati Goldstein, le directeur de l’unité internationale de sauvetage, dans le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...