La Russie a mis en garde l’Iran avant les attaques contre Israël
Rechercher

La Russie a mis en garde l’Iran avant les attaques contre Israël

L'adjoint du premier ministre de Moscou a déclaré avoir transmis un message à Téhéran sur le contenu de la conversation Poutine-Netanyahu

Explosions en Syrie dans la région el-Kisweh, au sud de Damas, le 8 mai 2018. (Crédit : Twitter)
Explosions en Syrie dans la région el-Kisweh, au sud de Damas, le 8 mai 2018. (Crédit : Twitter)

La Russie aurait envoyé un « avertissement » à l’Iran quelques heures avant que 20 missiles soient tirés sur les hauteurs du Golan depuis la Syrie, qui ont été suivis une très forte riposte israélienne.

Le journal saoudien Asharq Al-Awsat a rapporté vendredi que le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Ryabkov, avait transmis mercredi à Téhéran cet avertissement à son homologue iranien, Abbas Araghchi.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu à Moscou pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine. Selon le reportage, Netanyahu a montré à la Russie les premières preuves que l’Iran avait établi des bases en Syrie et se préparait à lancer des missiles sur Israël.

Ryabkov aurait prévenu les Iraniens qu’une attaque contre Israël pourrait entraver les efforts visant à sauver l’accord nucléaire suite au retrait du président américain Donald Trump mardi.

Le président iranien Hassan Rouhani et le chef d’état-major, le général Mohammad Bagheri, ont discuté des avantages de l’accord nucléaire avec les autres parties – le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, la Russie et la Chine.

« Rouhani a accusé les Gardiens de la Révolution [iranienne] d’avoir délibérément tenté de faire obstruction à l’accord nucléaire », a déclaré une source au journal. Bagheri aurait répondu, « Qu’est-ce que l’accord nous a apporté pour le protéger ? »

Jeudi matin, des chasseurs F-15 et F-16 ont bombardé plus de 50 cibles iraniennes dans toute la Syrie dans une vaste campagne de l’armée de l’air israélienne, appelée « Opération House of Cards » (littéralement Opération Château de Cartes), pour tenter de détruire la présence militaire iranienne dans le pays.

L’armée israélienne a indiqué que les attaques avaient eu lieu après que l’Iran a tiré 20 roquettes sur Israël juste après minuit jeudi matin. Quatre des missiles ont été interceptés par le système de défense aérienne du Dôme de Fer et les autres sont tombés hors du territoire israélien, selon l’armée.

La mission israélienne – la plus grande campagne aérienne menée en Syrie depuis plus de 40 ans – a été « très réussie », a déclaré jeudi un officier de l’armée de l’air, ajoutant que les forces iraniennes en Syrie étaient toujours en possession de missiles de surface qui pouvaient être tirés sur Israël.

L’armée a également publié vendredi des photos de ce qu’elle dit être un complexe de la Force Qods iranienne à al-Kisweh, au sud de Damas, et un « complexe logistique iranien » à 10 kilomètres au nord-ouest de la capitale.

L’Iran a nié avoir tiré des roquettes sur le territoire israélien et a insisté sur le fait qu’il ne maintenait pas de bases militaires en Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...