La Russie « condamne fermement » les sanctions des Etats-Unis contre l’Iran
Rechercher

La Russie « condamne fermement » les sanctions des Etats-Unis contre l’Iran

Moscou a toutefois exhorté Téhéran à "s'abstenir de prendre des mesures supplémentaires limitant le respect de ses obligations"

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergey Lavrov lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Moallem à Moscou, Russie, le 30 août 2018. (AP Photo/Alexander Zemlianichenko)
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergey Lavrov lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Moallem à Moscou, Russie, le 30 août 2018. (AP Photo/Alexander Zemlianichenko)

La Russie a « fermement condamné » jeudi les sanctions des Etats-Unis contre l’Iran et a appelé toutes les parties au dialogue afin de sauver l’accord sur le nucléaire iranien.

« Les Etats-Unis viennent d’introduire un nouveau paquet de sanctions visant l’industrie métallurgique iranienne. Nous condamnons fermement cette démarche », a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

A cause de l' »importance » des évènements actuels, la Russie a appelé l’Iran et les autres pays impliqués à se rencontrer afin de « déterminer les moyens de normaliser la situation ».

Moscou a indiqué avoir de la « compréhension » pour la décision iranienne d’interrompre certaines de ses obligations, face aux sanctions américaines.

La Russie a toutefois exhorté l’Iran à « s’abstenir de prendre des mesures supplémentaires limitant le respect de ses obligations », tout en appelant toutes les parties de l’accord à remplir leurs promesses pour sauver ce texte négocié de longue date et signé en 2015.

Dans ce communiqué, Moscou affirme notamment que des mesures doivent être prises pour de faciliter les transactions financières, afin de poursuivre les échanges commerciaux.

« Nous appelons tout le monde à ne pas interrompre les liens économiques (avec l’Iran), y compris l’achat de produits iraniens, principalement énergétiques », selon le ministère des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a reçu mercredi à Moscou son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...