La Russie ne placera pas le Hamas et le Hezbollah sur la liste des groupes terroristes
Rechercher

La Russie ne placera pas le Hamas et le Hezbollah sur la liste des groupes terroristes

Moscou “ne discute même pas” de ces organisations avec les Américains

Gennady Gatilov, ministre délégué aux Affaires Etrangères de la Russie (Crédit : capture d'écran YouTube)
Gennady Gatilov, ministre délégué aux Affaires Etrangères de la Russie (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le combat en Syrie ne modifiera pas la décision de la Russie de ne pas placer le Hamas et le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes, a annoncé un haut-fonctionnaire du Kremlin.

Le ministre délégué aux Affaires Etrangères, Gennady Gatilov, a déclaré à l’agence de presse Interfax la semaine dernière que bien que son pays souscrit à la définition des Etats-Unis de groupes terroristes pour certaines organisations qui opèrent en Syrie, la Russie « ne discute même pas du Hamas et du Hezbollah avec les Américains ».

La remarque de Gatilov, faite en réponse à une question d’un journaliste d’Interfax, est intervenue pendant que son pays discutait avec Washington de la possibilité de promouvoir des actions pour affaiblir l’Etat islamique, al-Qaïda et Jabhat al-Nusra.

« Nos opinions coïncident en ce qui concerne les principales organisations terroristes, a déclaré Gatilov. Ce sont les principales, et il y a un consensus définitif sur leur définition comme groupes terroristes. »

Les officiels russes ont déclaré à plusieurs reprises que le Hamas et le Hezbollah, qui sont des alliés du président syrien Bachar el-Assad, ne seront pas reconnues comme des organisations terroristes par Moscou.

Ces groupes ou certaines de leurs sections sont listées comme telles par l’Union européenne, les Etats-Unis, le Canda, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, parmi d’autres pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...