L’armée israélienne riposte après un tir de roquette ciblant Sdérot
Rechercher

L’armée israélienne riposte après un tir de roquette ciblant Sdérot

L'alarme à la roquette a retenti dans les villes de Sdérot, Nir Am, Gevim et Ivim, dans le sud du pays

Enfants jouant dans un abri anti-missiles conçu spécialement à cet effet, à Sderot, à la frontière avec la bande de Gaza. (Crédit : Hadas Parush)
Enfants jouant dans un abri anti-missiles conçu spécialement à cet effet, à Sderot, à la frontière avec la bande de Gaza. (Crédit : Hadas Parush)

L’alarme à la roquette a retenti dans les villes de Sdérot, Nir Am, Gevim et Ivim, dans le sud du pays.

Ces sirènes préviennent les habitants de tirs de roquettes provenant de la bande de Gaza.

La roquette est tombée entre « deux bâtiments d’une rue de la ville », sans faire de blessé ni de dégât, a indiqué la police dans un communiqué.

L’armée israélienne a lancé une frappe aérienne contre une base terroriste du Hamas dans le nord de la bande de Gaza en réponse au tir de roquette qui a atterri à Sdérot.

Une autre base a été frappée par des tirs de tank, a annoncé l’armée israélienne.

« L’armée continuera à agir avec détermination à tout moment pour protéger les citoyens d’Israël », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Un Gazaoui de 20 ans a été légèrement blessé par des éclats d’obus dans le nord de Gaza suite au tir de représailles de l’armée, le porte-parole du ministère palestinien de la Santé dit.

Les médias palestiniens ont annoncé que l’artillerie israélienne tirait dans le nord de la bande de Gaza, en réponse au tir de roquette lancé depuis le territoire vers la ville israélienne de Sderot, dans le sud du pays.

Selon les médias israéliens, c’est la première fois depuis la dernière guerre entre Israël et le Hamas à Gaza en 2014, qu’une roquette frappe le centre de Sdérot, une ville située à moins de quatre kilomètres de la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...