La synagogue de Beyrouth rénovée après l’explosion du port, mais pas fréquentée
Rechercher

La synagogue de Beyrouth rénovée après l’explosion du port, mais pas fréquentée

La télévision libanaise a montré la restauration de la synagogue Maghen Abraham, mais un expert de la communauté affirme que les 29 Juifs qui y vivent "craignent pour leur sort"

La synagogue Magen Avraham avant restauration à Beyrouth (Crédit : YC2TLV/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)
La synagogue Magen Avraham avant restauration à Beyrouth (Crédit : YC2TLV/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)

La synagogue Maghen Abraham de Beyrouth a été rénovée après l’explosion catastrophique du port cet été dans la capitale libanaise, mais les quelques juifs qui seraient restés dans le pays auraient trop peur de s’y rendre pour y prier.

Les rénovations ont été financées par des donateurs juifs de l’étranger et par la société de développement Solidere, fondée par feu le Premier ministre libanais Rafic Hariri, selon un reportage de la télévision libanaise qui a également été diffusé mercredi sur la Douzième chaîne d’information israélienne.

Selon Nagi Georges Zeidan, expert de la petite communauté juive du Liban, il ne reste que 29 Juifs dans le pays. Le reportage télévisé dit qu’il n’y a pas de vie communautaire et que les prières ne sont pas organisées à la synagogue le jour du Shabbat. La communauté comptait à peine quelques centaines de personnes dans les années 1970, et s’est réduite depuis à quelques dizaines tout au plus.

« Depuis qu’ils ont enlevé neuf Juifs en 1985, qu’ils les ont exécutés et les ont enterrés dans un lieu inconnu, tous les Juifs du Liban ont commencé à craindre pour leur sort. C’est la vérité », a déclaré Zeidan à la télévision libanaise.

So today my dear friend Daniele Bassoul de Picciotto invited us to the last remaining synagogue in Beirut. Daniele…

Posted by Basel Dalloul on Tuesday, November 17, 2020

La synagogue ne semble avoir subi que des dommages mineurs lors de l’explosion du mois d’août dans le port de Beyrouth, qui a fait plus de 200 morts et des milliers de blessés et dévasté une grande partie de la ville.

Une photo sur la page Facebook d’un groupe appelé Conseil de la communauté juive libanaise montrait des débris et de la poussière sur le sol de la synagogue et sur les feuilles de plastique recouvrant les bancs. Les murs ne présentaient aucune fissure et on ignore si les vitres étaient brisées, mais les cadres semblaient être en place.

Les photos de l’intérieur de la synagogue que le groupe a partagées en novembre ont montré des dommages apparents à l’intérieur du bâtiment. Le groupe a déclaré que les rénovations se poursuivaient.

La synagogue avait rouvert l’année dernière après d’importantes rénovations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...