La synagogue historique de Buenos Aires restituée à la communauté juive
Rechercher

La synagogue historique de Buenos Aires restituée à la communauté juive

Les efforts du rabbin Habad local ont porté leurs fruits, la police a expulsé le "centre culturel", connu pour ses raves bruyantes, qui squattait les lieux depuis 20 ans

Une scène de rue du quartier La Boca de Buenos Aires, Argentine. (Wikipedia/Luis Argerich/CC BY)
Une scène de rue du quartier La Boca de Buenos Aires, Argentine. (Wikipedia/Luis Argerich/CC BY)

BUENOS AIRES, Argentine – Une synagogue de Buenos Aires inaugurée en 1907, l’une des premières d’Argentine, a été récupérée après avoir été occupée pendant 20 ans par des squatters.

La synagogue est située dans le quartier de La Boca, le port d’origine de la ville, où se sont installés les premiers immigrants juifs d’Europe.

Après la mort du rabbin qui avait pris soin de l’édifice, la propriété a été occupée par un groupe connu pour ses raves bruyantes qui en ont fait un « centre culturel » clandestin appelé la Maison des étoiles, en référence aux étoiles de David existantes. Des insultes antisémites et des symboles nazis ont été retrouvés peints sur ses murs.

La police et les services de sécurité de la ville ont fait évacuer les squatters cette semaine sur ordre du ministère de la Justice et suite à un procès intenté par un rabbin du mouvement Habad Loubavitch travaillant dans la région de La Boca. Le rabbin, Shneor « Uri » Mizrahi, avait tenté de faire évacuer la synagogue sans violence en parlant avec les squatters afin de les convaincre de s’en aller.

Le stand de nourriture casher Bocasher supervisé par le rabbin David Oppenheimer, (à gauche), et géré par le rabbin Shneor « Uri » Mizrahi, sera ouvert dans l’emblématique stade Bombonera des Boca Juniors de Buenos Aires. (Chabad-Lubavitch La Boca)

Le bâtiment a été récupéré « grâce aux efforts conjoints du ministère public de la ville, du ministère de la Justice et de la Sécurité de la ville et du mouvement Habad Loubavitch d’Argentine », a déclaré le secrétaire adjoint de la Justice Hernan Najenson dans un communiqué publié mardi.

Une cérémonie de pose de mezouzah sur la porte de la synagogue a été programmée ce jeudi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...