Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

La Tech israélienne boycotte un salon européen en raison des critiques sur Israël

Le Web Summit du mois prochain se fera sans Israël. Le PDG du salon s'est en effet dit « choqué » du soutien occidental aux opérations de Tsahal à Gaza - pour lui, des crimes de guerre

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Des entrepreneurs du Web Summit au Parque das Nacoes, à Lisbonne, le 9 novembre 2016. (Crédit : Patricia de Melo Moreira/AFP)
Des entrepreneurs du Web Summit au Parque das Nacoes, à Lisbonne, le 9 novembre 2016. (Crédit : Patricia de Melo Moreira/AFP)

Le mois prochain, les principaux entrepreneurs et investisseurs israéliens du secteur des nouvelles technologies ne participeront finalement pas à la plus grande conférence technologique d’Europe, le Web Summit, en raison des propos tenus par son fondateur, qui accuse Israël de commettre des « crimes de guerre » dans sa riposte à l’attaque dévastatrice du groupe terroriste Hamas.

Plusieurs licornes et autres start-up du secteur de la Tech fondées en Israël, parmi lesquelles Wiz, Taboola, Lightricks, Bright Data, AI21 Labs, OpenWeb ou encore l’accélérateur de startups Y Combinator, ont déjà annoncé leur retrait de la conférence technologique, qui rassemble chaque année à Lisbonne (Portugal), au mois de novembre, non moins de 70 000 leaders de l’industrie, investisseurs en capital-risque et aspirantes startups.

La polémique a explosé lorsque Paddy Cosgrave, PDG du Web Summit, a publié vendredi dernier un message sur X se disant « choqué par les discours et actions de tant de dirigeants et gouvernements occidentaux » à propos de l’intervention de l’armée israélienne dans la bande de Gaza pour en déloger sa tête, le Hamas. Six jours plus tôt, le samedi, le groupe terroriste avait mené une attaque d’une grande brutalité contre des communautés du sud d’Israël, tuant quelque 1 300 personnes – essentiellement des civils, bébés et personnes âgées compris -, en blessant plus de 4 000 et faisant environ 200 otages.

« Les crimes de guerre sont des crimes de guerre, même lorsqu’ils sont commis par des alliés, et ils doivent être dénoncés pour ce qu’ils sont », a affirmé Cosgrave.

Israël n’a pas encore autorisé l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza, dans un bras de fer avec le Hamas destiné à obtenir la libération des otages, mais a invité les habitants du nord de Gaza à évacuer et se diriger vers le sud avant le début de l’incursion terrestre.

Le président américain Joe Biden était attendu en Israël mercredi, signe du soutien sans faille de Washington à Jérusalem suite à l’attaque du Hamas.

Des Palestiniens sur les lieux d’une frappe aérienne israélienne dans la bande de Gaza, le 17 octobre 2023. (Crédit : Atia Mohammed/Flash90)

Le PDG d’AI21 Labs, Ori Goshen, qui devait être l’un des principaux orateurs du Web Summit de Lisbonne, a qualifié les propos de Cosgrave d' »odieux ».

« Ils ont décapité des bébés (israéliens) devant leurs parents captifs, violé des femmes et les ont fait défiler dans les rues de Gaza, brûlé vives des familles entières, exécuté des femmes âgées, filmé toutes ces horreurs avant de les publier gaiment sur les réseaux sociaux, et de les enregistrer sur les portables de leurs victimes pour que leurs proches puissent les voir… mais aussi immoral que cela puisse être, non seulement Paddy Cosgrave fait comme s’il n’avait rien vu, mais en outre, il prend ouvertement position contre le gouvernement israélien » a écrit Goshen sur LinkedIn. » Chez AI21, nous ne cautionnerons jamais pareille indécence et pareil défaut de morale.

« Nous n’assisterons pas au Web Summit, et je ne donnerai pas le discours d’ouverture », a-t-il ajouté.

Le fondateur et PDG de Taboola, Adam Singolda, a dit sa tristesse en apprenant les propos tenus par Cosgrave.

« Une semaine après le début de la guerre, malgré ces mères ont vu leurs bébés brûlés vifs par les terroristes, malgré ces 200 personnes toujours otages, loin de leurs proches, malgré le Hamas, qui est pire que Daech et les nazis réunis, parce que même Hitler n’a pas brûlé les bébés… Paddy a bien mal choisi son moment et en outre, il a tort », a déclaré Singolda. « J’espère que vous vous raviserez, histoire que l’humanité puisse témoigner qu’il y a du bon en chacun de nous. »

« Je ne prendrai plus part à vos initiatives et nous ne travaillerons plus jamais ensemble. A l’évidence, je n’ai pas d’importance à vos yeux car je ne suis qu’un Israélien installé en Amérique, un de ces milliers qui assistent normalement au Web Summit – mais je me sentirai mieux dans ma peau et c’est très important ».

Keren, la mère de Mia Shem, et des représentants de proches d’otages à Gaza, lors d’une conférence de presse suite à la diffusion d’une vidéo par le Hamas, dans laquelle on voit Mia Shem, 21 ans, s’exprimer. (Crédit : AP Photo / Ohad Zwigenberg)

Le 7 octobre, jour du début des hostilités, Cosgrove a publié des informations des Nations Unies sur le coût humain du conflit israélo-palestinien entre 2008 et 2023, sans un mot pour les atrocités perpétrées ce jour-là par le Hamas en Israël.

En réponse à la réaction de la communauté technologique, Cosgrave a déclaré dans un message, dimanche, que ce que le Hamas avait fait était « scandaleux et répugnant », et qu’Israël avait le droit de se défendre, tout en soulignant qu’il n’allait pas « revenir » sur ses propos concernant les « violations du droit international ».

L’ambassadeur d’Israël au Portugal, Dor Shapira, a qualifié les propos de Cosgrave de « scandaleux », et a déclaré avoir écrit au maire de Lisbonne pour l’informer qu’Israël ne participerait pas à la conférence du Web Summit.

« Des dizaines d’entreprises ont déjà annulé leur participation à cette conférence, et nous ferons en sorte que d’autres en fassent tout autant », a déclaré Shapira. « Il est important d’avoir une tolérance zéro envers le terrorisme et les actes terroristes. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.