Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

La Tunisie nomme un ambassadeur en Syrie

Damas et Tunis avaient annoncé le 12 avril le rétablissement total de leurs relations diplomatiques, un pas de plus vers la réintégration de la Syrie dans le giron arabe

Le président tunisien Kais Saïed remettant ses lettres de créance à Mohamed Mhadhbi, le nouvel ambassadeur de Tunisie en Syrie, à droite, aux côtés du ministre des Affaires étrangères Nabil Ammar, à gauche. (Crédit : Bureau du président tunisien)
Le président tunisien Kais Saïed remettant ses lettres de créance à Mohamed Mhadhbi, le nouvel ambassadeur de Tunisie en Syrie, à droite, aux côtés du ministre des Affaires étrangères Nabil Ammar, à gauche. (Crédit : Bureau du président tunisien)

La Tunisie a officialisé jeudi la nomination d’un ambassadeur en Syrie après la décision des deux pays de rétablir totalement leurs relations diplomatiques.

Le nouvel ambassadeur, le diplomate Mohamed Mhadhbi, s’est vu remettre ses lettres de créance par le président Kais Saied lors d’une cérémonie au palais de Carthage, a indiqué la présidence.

La Syrie et la Tunisie avaient annoncé le 12 avril le rétablissement total de leurs relations diplomatiques, un pas de plus vers la réintégration de la Syrie dans le giron arabe.

Les deux pays avaient rompu leurs relations diplomatiques en 2012 après le début de la guerre en Syrie.

Cette annonce intervient alors que plusieurs pays arabes semblent en faveur d’une réintégration de la Syrie au sein de la Ligue arabe, dont elle avait été exclue fin 2011.

https://twitter.com/Saber22185038/status/1651642889112264717

Le président tunisien avait demandé dès le 3 avril à son ministre des Affaires étrangères d’entamer les procédures pour nommer un ambassadeur à Damas.

En réponse à cette initiative, le gouvernement syrien a décidé de rouvrir l’ambassade de Syrie en Tunisie et d’y nommer prochainement un ambassadeur.

Tunis avait expulsé en 2012 l’ambassadeur de Syrie pour protester contre la répression sanglante menée par le pouvoir syrien contre ses opposants au début de la guerre.

La rupture des relations avait été vivement critiquée à l’époque par l’opposition tunisienne.

En 2015, la Tunisie avait fait un pas vers le rétablissement des relations diplomatiques en désignant un représentant consulaire auprès de Damas pour « suivre » la situation des Tunisiens en Syrie. La Syrie avait fait de même.

Après des années de boycott, des pays arabes ont récemment affiché leur volonté de se rapprocher de Damas, notamment après le séisme début février en Syrie, des pays de la région, comme les Émirats arabes unis, ayant intensifié leurs contacts et envoyé de l’aide.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.