La TV publique norvégienne diffuse un dessin animé avec un « cochon de Juif »
Rechercher

La TV publique norvégienne diffuse un dessin animé avec un « cochon de Juif »

NRK a défendu la diffusion du dessin animé où un homme haredi joue au Scrabble avec un autre homme frustré de ne pas utiliser un mot insultant pour le Juif

Une vidéo par la chaîne norvégienne NRK critiquée comme étant antisémite (capture d'écran YouTube)
Une vidéo par la chaîne norvégienne NRK critiquée comme étant antisémite (capture d'écran YouTube)

La chaîne publique norvégienne NRK a rejeté les accusations d’antisémitisme contre un dessin animé montrant un Juif en surpoids qui se moque d’un homme qui a peur de le traiter de cochon.

La vidéo, publiée plus tôt ce mois par la chaîne NRK – propriété de l’Etat, – est intitulée « Scrabble » et avait pour titre « tague un Juif » sur la page Facebook des animateurs qui ont créé le contenu, Norske Grønnsaker.

Dans la vidéo, on voit un homme aux cheveux gris qui porte une kippa et habillé comme un Juif haredi qui joue au Scrabble avec un jeune homme en short. Le Juif est énervé par le temps que prend son adversaire pour construire un mot. Ensuite, la caméra passe au point de vue du jeune homme pour montrer qu’il a pensé au mot « cochon juif » (en un seul mot en norvégien), mais qu’il ne lui a pas encore montré.

Le jeune homme soupire de frustration pour son incapacité à utiliser l’expression, alors que l’homme juif se moque de lui pour ses qualités de joueur de Scrabble. « Nous sommes clairement à des niveaux cognitifs différents », dit alors le Juif.

La diffusion du dessin animé par NRK, qui est considéré depuis longtemps comme étant de gauche, a été soutenue et saluée, de manière inhabituelle, par des personnalités de droite, y compris le négationniste de la Shoah, Hans Jørgen Lysglimt Johansen.

Ivar Staurseth, un journaliste de Minerva, a suggéré sur Facebook que c’était antisémite. « Ce n’est pas pour rien que le mot ‘cochon’ n’apparaît pas avec d’autres groupes/minorités », a-t-il écrit.

Charlo Halvorsen, rédacteur en chef du service de divertissement NRK, a rejeté les accusations en déclarant mercredi au Aftenpost : « le joueur de Scrabble a créé un mot indécent et indéfendable que nous ne pouvons et ne devrions pas utiliser. Mais il est tenté de gagner ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...