La victime juive des attentats de Copenhague élue ‘Danois de l’année’
Rechercher

La victime juive des attentats de Copenhague élue ‘Danois de l’année’

Le garde de sécurité bénévole Dan Uzan, 37 ans, tué en février devant une synagogue, est une source d'inspiration, dit le Premier ministre danois

Le garde de la communauté juive de Copenhague, Dan Uzan, 37 ans, tué le 15 février 2015 dans une attaque terroriste  (Capture d'écran Deuxième chaîne)
Le garde de la communauté juive de Copenhague, Dan Uzan, 37 ans, tué le 15 février 2015 dans une attaque terroriste (Capture d'écran Deuxième chaîne)

Un garde de sécurité bénévole juif abattu en février devant une synagogue de Copenhague a été honoré à titre posthume mardi par le Prix Berlingske, qui l’a nommé « Danois de l’année. »

Dan Uzan, 37 ans, a été tué dans une attaque terroriste alors qu’il tenait la garde devant la synagogue, où une bat mitzvah se déroulait. Une cérémonie commémoratve dans le sillage immédiat des deux fusillades du Danemark, dans lesquelles le cinéaste Finn Norgaard a également été assassiné, a attiré quelque 30 000 personnes qui sont venues rendre hommage aux victimes.

La famille de Uzan a accepté le prix en son nom mardi après-midi, selon les médias danois. Le Premier ministre danois Lars Løkke Rasmussen a salué la décision, disant qu’Uzan était une source d’inspiration.

Tom Jensen, le rédacteur en chef du magazine Berlingske et l’un des membres du jury, a déclaré qu’Uzan avait payé de sa vie pour protéger les autres et les Danois lui étaient reconnaissants pour son sacrifice. On doit se souvenir d’Uzan, une victime innocente du terrorisme, a-t-il ajouté.

Quelque 25 000 Danois ont participé au vote en ligne pour dix nominés. Un jury a également déterminé 50 % du vote. Parmi les candidats figuraient l’astronaute Andreas Mogensen, le premier Danois dans l’espace ; le PDG de la société pharmaceutique Novo Nordisk ; et Pia Kjærsgaard, la présidente du Parlement.

Hommage à Dan Uzan, 37 ans, lors de son enterrement dans un cimetière juif de la capitale danoise (Crédit photo: CLAUS BJOERN LARSEN / AFP)
Hommage à Dan Uzan, 37 ans, lors de son enterrement dans un cimetière juif de la capitale danoise (Crédit photo: CLAUS BJOERN LARSEN / AFP)

Uzan, seule victime de l’attaque et membre actif de la communauté juive de Copenhague, a été présenté comme un héros dans la foulée de la fusillade.

La victime était un talentueux joueur de basket-ball et avait obtenu un diplôme en sciences politiques. Il avait vécu en Israël et parlait couramment hébreu, selon Yair Melchior, le grand rabbin du pays.

« Il était une personne qui était toujours prête à aider. Une gars incroyable, incroyable », a-t-il ajouté, qui a décrit plus tard l’homme de 37 ans comme une personne « irremplaçable ».

Il y a de 6 000 à 7 000 Juifs au Danemark, dont environ 2 000 membres actifs dans la communauté juive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...