La ville d’Oslo interdit l’achat de biens et de services des implantations
Rechercher

La ville d’Oslo interdit l’achat de biens et de services des implantations

La capitale est la 6e ville norvégienne à prononcer cette interdiction, qui ne fait aucune distinction entre les corporations israéliennes et internationales en Cisjordanie

Manifestation du mouvement BDS à New York, en octobre 2015. (Crédit : Facebook/BDS)
Manifestation du mouvement BDS à New York, en octobre 2015. (Crédit : Facebook/BDS)

JTA — Le Conseil municipal d’Oslo, récemment élu, s’est rapidement mis au travail et les députés norvégiens ont interdit l’achat par les départements municipaux et autres autorités locales, de biens et de services provenant des implantations juives.

Oslo est la sixième municipalité norvégienne à interdire les biens et services en provenance des implantations, en plus d’un Conseil de comté, selon le communiqué.

L’interdiction d’Oslo s’inscrit dans la plateforme pour 2019-23 adoptée récemment par le conseil municipal, a annoncé le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) qui cible Israël, dans un communiqué publié sur son site.

Le Conseil est dirigé par les partis socialiste, travailliste et écolo.

Selon le rapport, l’interdiction ne fait aucune distinction entre les entreprises israéliennes et internationales qui opèrent dans les implantations juives en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...