La Vingtième chaîne pourra diffuser la chaîne de la Knesset
Rechercher

La Vingtième chaîne pourra diffuser la chaîne de la Knesset

La Vingtième chaîne, axée sur la tradition juive avec une tendance conservatrice, est parfois appelée la Fox News israélienne

Les studios de la chaîne de la Knesset, à la Knesset, le parlement d'Israël à Jérusalem, 19 janvier 2011. (Crédit : Isaac Harari/Flash90)
Les studios de la chaîne de la Knesset, à la Knesset, le parlement d'Israël à Jérusalem, 19 janvier 2011. (Crédit : Isaac Harari/Flash90)

La Vingtième chaîne a remporté l’appel d’offres pour produire, gérer et diffuser la chaîne de la Knesset pour les dix prochaines années, a annoncé le Conseil pour la télévision câblée et la radiodiffusion par satellite dans un communiqué, contre la Deuxième chaîne, la Dixième chaîne et une société indépendante de production télévisuelle.

Depuis sa création en 2006, la chaîne de la Knesset, qui diffuse toutes les séances plénières du parlement et une série de programmes d’actualité politique et d’actualité, était dirigée par la Deuxième chaîne.

Selon la déclaration du conseil, la Vingtième chaîne a reçu le plus de points dans un système mesurant si les sociétés de production remplissaient certains critères pour gérer la chaîne de la Knesset.

La Vingtième chaîne a commencé à diffuser en août 2014 et est une chaîne axée sur la tradition juive avec une tendance conservatrice.

Parfois appelé la Fox News d’Israël pour ses programmations de centre droit et sa revendication à proposer une programmation différente de celle des « médias traditionnels », la chaîne n’a reçu la permission de diffuser ses propres programmes d’information qu’en décembre.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la cérémonie d'accueil des diplomates en Israël, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, pour Yom HaAtsmaout, le 2 mai 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la cérémonie d’accueil des diplomates en Israël, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, pour Yom HaAtsmaout, le 2 mai 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

A cette époque, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait félicité la chaîne et promis d’approfondir l’objectif de mettre à la disposition du peuple israélien des chaînes variées.

« Félicitations à la Vingtième chaîne ! Je continuerai à travailler pour la concurrence dans l’industrie des médias en Israël afin que vous – les citoyens d’Israël – puissiez choisir qui regarder et qui entendre », avait écrit Netanyahu sur sa page Facebook.

La Vingtième chaîne a été critiquée en décembre l’année dernière, quand elle a condamné le président Reuven Rivlin pour avoir assisté à une conférence à New York où des membres de Breaking the Silence, une association qui publie des rapports sur des violations présumées des droits de l’Homme par des soldats israéliens contre les Palestiniens en Cisjordanie, étaient également présents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...