L’ADL ‘déçue’ par l’abandon de la solution à 2 États par le parti républicain
Rechercher

L’ADL ‘déçue’ par l’abandon de la solution à 2 États par le parti républicain

La Ligue Anti-diffamation est "déçue" que le programme du Parti Républicain omette toute mention de la solution à deux États

Jonathan A. Greenblatt, directeur exécutif de la Ligue anti-diffamation (ADL), à Los Angeles, le 6 novembre 2014. (Crédit : ADL)
Jonathan A. Greenblatt, directeur exécutif de la Ligue anti-diffamation (ADL), à Los Angeles, le 6 novembre 2014. (Crédit : ADL)

« Nous sommes heureux que le programme affirme le support inébranlable du parti républicain pour Israël avec Jérusalem comme capitale et rejette explicitement le mouvement BDS. Le projet du programme reflète le large consensus bipartite en faveur du soutien américain pour Israël qui a continué pendant des décennies, » selon Jonathan A. Greenblatt, le PDG d’ADL.

« Nous sommes déçus que le programme s’écarte du support de longue date d’une solution à deux États au conflit israélo-palestinien – et de la vision partagée de nombreux présidents américains successifs et des Premiers ministres d’Israël, y compris du leadership actuel dans les deux pays, qui ont cru que c’était la seule façon viable de garantir la sécurité d’Israël comme Etat juif et démocratique. Nous espérons que les délégués reconsidéreront et réaffirmeront ce pilier de la politique américaine vers Israël dans leur programme final. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...