L’aéroport Ben Gurion, référence mondiale en matière de sécurité
Rechercher

L’aéroport Ben Gurion, référence mondiale en matière de sécurité

Les aéroports européens seraient de plus en plus en contact avec les services de sécurité israéliens

Des avions de la compagnie nationale El Al sur le tarmac de l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 21 août 2014. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Des avions de la compagnie nationale El Al sur le tarmac de l'aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 21 août 2014. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Aux lendemains des attaques terroristes à l’aéroport de Bruxelles, les spécialistes s’intéressent de plus en plus à l’aéroport David Ben Gurion situé à Lod, en périphérie de Tel Aviv et qui est considéré comme être l’aéroport le plus sécurisé du monde, rapporte le site Le Monde.fr.

Cette sécurité et protection des voyageurs se déploie à plusieurs niveaux.

Tout d’abord afin d’avoir accès au terminal en voiture, il est obligatoire de passer un contrôle de sécurité semblable à un ‘check point’. Il est également possible d’accéder au terminal en prenant le train. Les gares d’Israël sont toutes munies de portiques de sécurité et de gardes qui contrôlent le contenu des bagages.

Une fois arrivé à l’aéroport des gardes de sécurité sont postés devant chaque entrée, ces derniers peuvent contrôler les voyageurs.

D’autre part, des agents sont déployés à chaque poste d’enregistrement de bagages et posent des questions à tous les passagers quittant le territoire israélien.

Enfin la compagnie israélienne El Al est également ultra-sécurisée non seulement en Israël mais aussi à l’étranger.

Tous les individus voyageant avec la compagnie aérienne israélienne se font questionner avant d’embarquer par des agents de sécurité. Ce système est appelé profilage et consiste à collecter des informations en discutant simplement avec les voyageurs afin d’observer leur attitude.

Si ces mesures sont parfois considérées comme contraignantes, elles permettent une sécurité maximale.

Shlomo Hornoy, ancien directeur du département de la sécurité aéroportuaire du Shin Bet, a déclaré que les services de sécurité israélien étaient de plus en plus en contact avec les responsables des aéroports européens, rapporte Le Monde.

Aujourd’hui, Israël met à la disposition ses connaissances et son savoir en matière de défense contre le terrorisme à la disposition des villes européennes qui sont menacées.

L’aéroport de Tel Aviv a subi une attaque en 1974 par un groupe terroriste japonais pro-palestinien. Cette attaque avait fait 26 morts. Depuis ce jour la sécurité a largement été renforcée.

Les Israéliens, avec notamment l’expérience de la seconde Intifada, savent que les lieux publics sont des cibles privilégiées et c’est ainsi qu’ils ont protégé tous les endroits publics tels que les gares, les aéroports, les grands-magasins.

La France a commencé à faire de même dans certains magasins en vérifiant les sacs.

Shlomo Hornoy se veut très critique du système de sécurité à l’européenne. Selon ce dernier les Européens fonctionnent comme au siècle dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...