Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

L’Allemagne et les Pays-Bas invitent leurs ressortissants à quitter le Liban

"Une nouvelle escalade pourrait également entraîner une suspension totale du trafic aérien à partir de l'aéroport Rafik Hariri. Il ne serait alors plus possible de quitter le Liban par voie aérienne"

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, prononçant un discours à l'aéroport international Ben Gurion, le 17 avril 2024. (Crédit : Leo Correa/AP)
La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, prononçant un discours à l'aéroport international Ben Gurion, le 17 avril 2024. (Crédit : Leo Correa/AP)

L’Allemagne et les Pays-Bas ont demandé ce mercredi à leurs ressortissants de quitter le Liban, après que le Canada a émis un avertissement similaire mardi, en raison de l’escalade des tensions entre Israël et le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Dans une mise à jour de son site web, le ministère allemand des Affaires étrangères a averti que « la situation sécuritaire dans la région est très volatile », les affrontements le long de la frontière israélo-libanaise s’étant intensifiés au cours des dernières semaines.

« Une nouvelle escalade de la situation et une extension du conflit ne sont pas à exclure », poursuit l’avertissement. « Cela s’applique en particulier aux régions du sud du Liban, y compris les zones urbaines du sud de Beyrouth, ainsi qu’à la vallée de la Bekaa, y compris le district de Baalbek-Hermel. »

« Une nouvelle escalade pourrait également entraîner une suspension totale du trafic aérien à partir de l’aéroport Rafik Hariri. Il ne serait alors plus possible de quitter le Liban par voie aérienne », ajoute le communiqué.

La mise à jour de l’avertissement aux voyageurs est émise alors que la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, est en visite dans la région.

À l’instar de l’Allemagne, les Pays-Bas ont réitéré leur appel aux citoyens à quitter le Liban, s’ils ont choisi d’y rester après les précédents avertissements.

« Le ministère des Affaires étrangères réitère l’appel urgent à ne pas se rendre au Liban », écrit le ministère sur X. « Êtes-vous encore là ? Quittez le pays tant qu’il y a [encore] des vols commerciaux. »

Selon le site web du ministère néerlandais des Affaires étrangères, l’ensemble du Liban est actuellement classé rouge, ce qui signifie « ne pas entrer ».

Pour les citoyens néerlandais qui se trouvent déjà au Liban, le ministère des Affaires étrangères les invite à « quitter le pays s’il est possible de le faire en toute sécurité ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.