Rechercher

L’Allemagne va pour la première fois se doter de drones armés

Après des années de sous-investissement, Berlin a effectué une volte-face historique, en raison de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe qui a fait figure d'électrochoc

Le drone Heron TP (Crédit: Tsahi Ben-Ami/Flash 90)
Le drone Heron TP (Crédit: Tsahi Ben-Ami/Flash 90)

La commission de la Défense du Bundestag a donné mercredi son feu vert à l’équipement de drones armés, une première en Allemagne que l’invasion russe de l’Ukraine a décidé à augmenter massivement ses dépenses militaires.

La commission a approuvé l’achat de 140 missiles pour armer des drones israéliens de modèle Heron TP, a indiqué à l’AFP une source parlementaire.

Le ministère de la Défense compte utiliser 60 d’entre eux pour des entraînements et les 80 autres pour un « usage opérationnel », selon le projet adopté par la commission.

Le montant total de la commande s’élève à 152,6 millions d’euros. Les équipements devraient être livrés d’ici deux ans.

Les drones armés seront notamment utilisés pour « contribuer à la protection des soldats en mission à l’étranger », précise le document du ministère.

L’Allemagne a décidé en 2018 d’acquérir des drones Heron TP. Mais le parti social-démocrate SPD d’Olaf Scholz, alors membre de la coalition d’Angela Merkel, s’était opposé à leur armement, et le projet d’acquisition n’avait finalement pas été mené à bien.

Le chancelier allemand Olaf Scholz prononce un discours sur l’invasion russe en Ukraine lors d’une réunion du Parlement fédéral allemand, le Bundestag, au bâtiment du Reichstag à Berlin, en Allemagne, le 27 février 2022. (Crédit : AP Photo/Michael Sohn)

Après des années de sous-investissement, l’Allemagne a effectué fin février une volte-face historique, en raison de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe qui a fait figure d’électrochoc.

« L’attaque de la Russie contre l’Ukraine a fondamentalement modifié la situation en matière de politique de sécurité en Europe et a encore renforcé l’urgence de doter la Bundeswehr d’un équipement complet », a fait valoir le ministère de la Défense mercredi, saluant le feu vert des parlementaires.

« Il s’agit notamment de pouvoir repousser les attaques militaires et de protéger au mieux les soldats et les partenaires en mission et dans d’autres engagements », ajoute le communiqué.

Après le lancement de l’offensive russe en Ukraine, le chancelier Scholz a décidé de dégager une enveloppe exceptionnelle de 100 milliards d’euros pour moderniser l’armée nationale, et dépenser chaque année désormais au moins 2 % du PIB national dans la défense.

L’Allemagne envisage en particulier l’acquisition d’un système de protection antimissiles israélien, de type « Dôme de fer ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...