Rechercher

L’ambassadeur américain en Israël se rend dans une implantation de Cisjordanie

Accompagné par Yossi Dagan, Tom Nides a rendu visite à la famille de Tamir Avichai, une des trois victimes d'une attaque menée mardi par un Palestinien près d'Ariel

L'ambassadeur américain en Israël, Tom Nides, se rend en visite de condoléances au domicile de Tamir Avihai dans l'implantation de Kiryat Netafim, au nord de la Cisjordanie, le 17 novembre 2022. (Crédit : Roy Hadi)
L'ambassadeur américain en Israël, Tom Nides, se rend en visite de condoléances au domicile de Tamir Avihai dans l'implantation de Kiryat Netafim, au nord de la Cisjordanie, le 17 novembre 2022. (Crédit : Roy Hadi)

L’ambassadeur américain en Israël Thomas Nides s’est rendu jeudi dans une implantation juive en Cisjordanie pour présenter ses condoléances à la famille d’une victime d’une attaque menée par un Palestinien.

Le Conseil régional du Shomron Yossi Dagan, qui gère les implantations dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré dans un communiqué que la visite avait eu lieu à Kyriat Netafim.

Accompagné par Dagan, l’ambassadeur a rendu visite à la famille de Tamir Avichai, une des trois victimes d’une attaque menée mardi par un Palestinien près de l’implantation d’Ariel, selon le communiqué.

Une porte-parole de l’ambassade américaine a confirmé à l’AFP cette visite, précisant qu’il s’agissait de la première de M. Nides dans une implantation depuis qu’il a pris ses fonctions d’ambassadeur en décembre 2021.

« Je suis venu ici pour manifester mon respect. Je pense que c’est la bonne chose à faire, et c’est pourquoi je suis ici », a déclaré Nides aux proches de Tamir Avihai à leur domicile, dans un enregistrement obtenu par la chaîne publique Kan.

Les proches de Tamir Avihai ont remercié Nides de lui avoir rendu hommage et ont déclaré qu’ils avaient l’intention de continuer à vivre en Cisjordanie, estimant que leur départ serait une victoire pour les auteurs de l’attaque terroriste.

Interrogé sur la visite de jeudi, un porte-parole de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem a déclaré que « l’ambassadeur a rendu visite aux trois familles des victimes des attentats terroristes d’Ariel pour faire la shiva aujourd’hui. Cette visite fait suite à près de 20 autres visites de shiva/condoléances pour des victimes de terrorisme (qui n’étaient pas toutes juives) qu’il a effectuées au cours des derniers mois. »

« L’une des trois familles se trouvait dans une implantation, il n’allait pas les laisser de côté, mais la visite de shiva ne signale en aucun cas un changement dans la politique américaine envers les implantations », a ajouté le porte-parole.

En janvier dernier, il avait affirmé au quotidien israélien Yediot Aharonot qu’il ne se rendrait « absolument pas » dans des implantations. Les paroles de Nides marquaient un retour à la politique d’avant Trump, quand les ambassadeurs américains ne se rendaient pas dans les implantations. L’envoyé de l’ancien président Donald Trump au sein de l’État juif, David Friedman, avait bousculé cette norme en se rendant à plusieurs reprises dans les villes israéliennes qui se trouvent de l’autre côté de la Ligne verte pendant son mandat.

L’ambassadeur américain en Israël Thomas Richard Nides pendant sa prestation de serment à son nouveau poste, à la résidence du président de Jérusalem, le 5 décembre 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Plus tôt dans la journée, M. Nides avait présenté ses condoléances en Israël aux familles des deux autres victimes de l’attaque, selon l’ambassade américaine.

Un Palestinien a tué mardi trois civils israéliens dans le nord de la Cisjordanie occupée, dans une attaque au couteau puis au volant d’une voiture avant de prendre la fuite. Un soldat israélien l’a ensuite abattu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...