L’Américaine Joyce Carol Oates reçoit le prix de Jérusalem 2019
Rechercher

L’Américaine Joyce Carol Oates reçoit le prix de Jérusalem 2019

Le prix sera remis à la célèbre auteure lors de la foire internationale du livre de Jérusalem, au mois de mai 2019

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

L'auteure célèbre Joyce Carol Oates est lauréate du prix de Jérusalem 2019, qu'elle recevra lors du forum international du livre de Jérusalem au mois de mai (Autorisation : Dustin Cohen)
L'auteure célèbre Joyce Carol Oates est lauréate du prix de Jérusalem 2019, qu'elle recevra lors du forum international du livre de Jérusalem au mois de mai (Autorisation : Dustin Cohen)

C’est l’auteure américaine Joyce Carol Oates qui a remporté le prix de Jérusalem 2019. Il lui sera remis lors du forum international du livre de Jérusalem qui est organisé au mois de mai.

Cette distinction, assortie de la remise d’une somme de 10 000 dollars, est octroyée aux écrivains dont les oeuvres évoquent la liberté de l’individu au sein de la société. Il a été donné, dans le passé, à de célèbres auteurs tels que Milan Kundera, Simone de Beauvoir, Arthur Miller, Ian McEwan et Susan Sontag.

Oates a indiqué être très honorée d’avoir gagner le prix, ajoutant que l’un des plus grands mystères de sa vie familiale avait été la découverte de la judéité de sa grand-mère paternelle qui n’avait été établie qu’après sa mort.

Elle avait exploré ce secret dans son roman Fille du fossoyeur, a-t-elle rappelé.

Oates a ajouté que l’identité juive de sa grand-mère était une dimension entière de son existence qui lui était restée inaccessible et que sa toute première visite en Israël serait probablement une expérience « profonde et bouleversante ».

La foire internationale du livre de Jérusalem aura lieu du 12 au 15 mai, peu avant le festival international des écrivains de Mishkenot Shaananim, organisé du 12 au 16 mai. Oates participera à ces deux événements littéraires, qui ont fusionné l’année dernière pour devenir un événement annuel intitulé Forum international du livre de Jérusalem.

Oates, âgée de 81 ans, est considérée comme l’une des plus grandes écrivaines des Etats-Unis, et elle est l’auteure de nombreux livres de fiction, de poésie, de non-fictions, d’essais et de pièces. Ses livres qui se sont les plus vendus s’intitulent We Were the Mulvaneys, Blonde – finaliste du prix Pulitzer et qui a remporté le prix national du Livre – et Maudits, cinquième volume de la série Gothique d’Oates, une exploration de la race dans l’Amérique du début du 20e siècle.

Les membres du jury du prix ont écrit qu’Oates « continue à surprendre ses lecteurs nombreux avec les histoires élaborées qu’elle a créées, ainsi qu’avec les variations thématiques de ses oeuvres ».

« Plus que tout », ont écrit les juges, « Oates décrit et met en lumière les tensions entre les anxiétés cachées et les désirs qui imprègnent la psyché humaine, et les forces de la famille, de la société et de la culture qui leur donnent forme – en les emprisonnant et parfois en les libérant. Avec un sens de la compréhension profonde de la psychologie, elle confronte ses héros – ainsi que ses lecteurs – à la manière dont les personnes sont amenées à gérer leurs démons intérieurs et extérieurs, dont le combat définit les frontières de la condition humaine. Mais à travers toute cette confrontation, et même dans ses manifestations les plus sauvages, une ligne constante de grâce et de compassion reste discernable ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...