L’American Hebrew Academy va accueillir des étudiants non-juifs
Rechercher

L’American Hebrew Academy va accueillir des étudiants non-juifs

Le pensionnat fermé en juin à cause de problèmes financiers, va de nouveau proposer des enseignements en étude juive, en philosophie et en hébreu

L’American Hebrew Academy, fermée en juin à cause de problèmes financiers.(Capture de l'American Hebrew Academy via JTA)
L’American Hebrew Academy, fermée en juin à cause de problèmes financiers.(Capture de l'American Hebrew Academy via JTA)

L’American Hebrew Academy, un pensionnat pluraliste juif à Greensboro, en Caroline du Nord, qui avait brusquement fermé à cause de problèmes financiers, va rouvrir cette année. Il accueillera des étudiants non-juifs dans le cadre d’un plan de restructuration.

« En ouvrant nos admissions à un plus grand nombre d’étudiants, nous espérons que l’Academy pourra se développer », a déclaré Glenn Drew, un responsable du pensionnat, au Greensboro News & Record.

L’école privée, le premier et seul lycée-pensionnat pluraliste juif, doit annoncer un nouveau nom, un site internet et une nouvelle campagne de recrutement d’étudiants dans les prochaines semaines, selon l’article.

Pour l’année scolaire 2020-21, l’école prévoit d’assurer les classes de troisième, seconde et première. Aucune décision n’a été prise concernant la terminale.

Drew a déclaré au journal que l’école prévoyait de continuer à inclure les études juives, la philosophie juive et l’hébreu dans le programme. Selon lui, l’école doit encore réfléchir à comment organiser précisément le programme scolaire, la vie étudiante et la publicité du pensionnat.

Le pensionnat espère attirer des étudiants internationaux, selon l’article.

Abe Tawil, le proviseur de l’école, doit revenir à son poste, avec d’autres
« administrateurs et enseignants importants », annonçait un communiqué de presse du nouveau conseil de l’école.

L’école avait ouvert en 2001 dans un grand campus. L’année dernière, elle avait 134 élèves au total.

L’académie, qui coûte 42 000 dollars par an pour l’enseignement et le logement, a perdu de l’argent chaque année, a annoncé News & Record, citant des bilants financiers. L’institution éducative a perdu 13 millions de dollars en 2016-17 et 9,7 millions de dollars pour l’année précédente.

Chico Sabbah, un magnat de l’assurance commerciale dans l’aéronautique qui est décédé en 2006, avait donné plus de 100 millions de dollars à l’école et avait payé les frais de scolarité des 77 premiers étudiants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...