Lancement de l’institut de l’Agence juive à New York
Rechercher

Lancement de l’institut de l’Agence juive à New York

Natan Sharansky présidera cet institut qui offrira des formations, des outils et des technologies à 2 000 émissaires à travers le monde

Natan Sharansky, président de l'Agence juive, à la Knesset, le 27 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Natan Sharansky, président de l'Agence juive, à la Knesset, le 27 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’Agence juive lance un institut à New York pour préparer des émissaires israéliens aux missions qu’ils devront assumer.

L’institut Shlichut, dont l’inauguration aura lieu mercredi, offrira à ces émissaires – ou shlichim – des formations, des outils et des technologies avant leur service, mais aussi pendant et après.

Natan Sharansky, chef sortant de l’Agence juive, sera le président fondateur de l’institut. Cette inauguration sera marquée par un événement spécial à New York qui sera également l’occasion de célébrer la fin du mandat de neuf ans de Sharansky à la tête du Bureau de l’organisation.

L’ex-président américain George W. Bush fera partie des invités lors du lancement de l’institut, aux côtés de 43 émissaires qui travaillent dans des communautés d’Amérique du nord.

Former US President George W. Bush (photo credit: Wikimedia Commons)
l’ancien président américain George W. Bush (Crédit : Wikimedia Commons)

Environ 2 000 Israéliens assument des missions relatives au programme Shlichut de l’Agence juive, vivant dans des pays du monde entier et travaillant comme conseillers dans les camps, comme représentants dans les collèges et sur les campus universitaires, ou comme employés dans des écoles juives et au sein d’organisations communautaires.

Les émissaires servent à lier les Juifs du monde entier à Israël en faisant notamment la promotion de l’Alyah. Ils offrent également des aperçus sur la vie juive hors d’Israël.

L’institut Shlichut créera une communauté en ligne dans laquelle les émissaires seront connectés et formés en permanence, indépendamment de l’endroit où ils vivent.

« D’un côté, il est essentiel pour les Juifs du monde entier d’apprendre à connaître des Israéliens pour renforcer leur lien avec Israël. Et de l’autre, il n’y a aucun meilleur moyen de renforcer les identités juives des Israéliens qu’en rencontrant des Juifs du monde entier », a déclaré Sharansky dans un communiqué.

« Les Shlichim vont à la rencontre des communautés juives de tout le globe et représentent la société israélienne. Mais lorsqu’ils reviennent en Israël, ils sont les ambassadeurs uniques de la diaspora juive en Israël. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...