L’ancien chef de la police à la tête d’une firme mondiale de cannabis médical
Rechercher

L’ancien chef de la police à la tête d’une firme mondiale de cannabis médical

Yohanan Danino a été nommé président de Together Pharma. Il affirme que la marijuana peut aider les patients qui souffrent de multiples pathologies

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Yochanan Danino, nouveau président du conseil de direction de Together Pharma. (Crédit : Together Pharma/PR)
Yochanan Danino, nouveau président du conseil de direction de Together Pharma. (Crédit : Together Pharma/PR)

Une entreprise productrice de marijuana médical a annoncé mercredi avoir nommé à la tête de son conseil d’administration l’ancien commissaire de la police israélienne Yohanan Danino, qui avait appelé à infléchir à la politique instaurée sur l’utilisation récréative de cannabis lors de son mandat.

Together Pharma, entreprise spécialisée dans la culture et dans la distribution du cannabis médical, a indiqué dans un communiqué que Danino dirigera « des activités internationales de développement commercial, avec notamment des travaux de promotion autour d’accords de collaboration avec des acteurs mondiaux ».

« Le marché du cannabis médical est l’un des marchés qui connaît la croissance la plus rapide dans le monde, ce qui offre des opportunités significatives à Together Pharma, de manière d’autant plus certaine à la lumière de l’approbation des exportations depuis Israël », a dit Danino dans le communiqué. « La communauté médicale, les décisionnaires politiques les plus éminents ainsi que les personnels de santé admettent pleinement aujourd’hui que les bénéfices médicaux de cette plante ne peuvent être mis en doute ».

« Les produits issus du cannabis offrent un traitement quotidien aux malades du monde entier et dans une grande variété de pathologies, qu’il s’agisse de patients souffrant de cancer, d’épilepsie, de douleurs, d’autisme, de dépression, de syndrome de stress post-traumatique et autres », a-t-il ajouté.

Nissim Bracha, directeur-général de Together Pharma, a déclaré qu’avec Danino à la tête du conseil de direction de l’entreprise, la firme aura pour objectif de « collaborer avec des acteurs dominants de l’industrie mondiale du cannabis médical ».

Israel Police Commissioner Yohanan Danino, May 2012. (photo credit: Miriam Alster/Flash90)
Le chef de la police israélienne Yohanan Danino (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Danino a été commissaire de la police israélienne de 2011 à 2015. Il avait été précédemment président de la compagnie d’assurances Migdal, l’une des plus importantes du pays.

Alors qu’il était encore le numéro un de la police israélienne, Danino avait appelé le gouvernement à réévaluer ses politiques sur l’usage récréatif de la marijuana. Notant les appels croissants en faveur d’une légalisation du cannabis, Danino avait déclaré en 2015 : « Je pense qu’il est temps que la police ainsi que l’Etat reprennent en compte leur positionnement traditionnel ».

Au mois d’avril 2018, Together avait expliqué avoir conclu un accord contraignant concernant la vente de cinq tonnes d’huile de cannabis à une firme canadienne qui n’avait pas été nommée. Cet accord était susceptible de générer un revenu représentant des centaines de millions de shekels, avait noté la société israélienne à ce moment-là.

Israël est connu pour être un pays pionnier dans la recherche sur le cannabis et des estimations gouvernementales indiquent que l’économie pourrait récolter une somme allant de 285 millions à 1,14 milliard de dollars à partir de cette industrie. Il y aurait en Israël cinquante entreprises qui, dans le secteur du cannabis médical, travailleraient dans la culture des plantes ou dans la production de dispositifs de livraison de la drogue, selon Reuters.

Le mois dernier, les ministres du cabinet ont approuvé l’exportation du cannabis médical, ce qui permettra aux cultivateurs de marijuana israéliens de se lancer dans la vente à l’international. Grâce à cette approbation, l’Etat juif a rejoint les Pays-Bas et le Canada au rang des nations autorisant légalement l’exportation du cannabis médical.

Ehud Barak, ancien Premier ministre, est lui aussi président d’une firme de cannabis médical, InterCure, qui a annoncé cette nomination au mois de septembre.

Shoshanna Solomon a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...