L’ancien comptable d’Auschwitz dépose un recours en grâce
Rechercher

L’ancien comptable d’Auschwitz dépose un recours en grâce

Condamné à 4 ans de prison ferme pour complicité dans l'assassinat d'au moins 300 000 personnes, Oskar Gröning a épuisé tous les recours judiciaires pour éviter l'incarcération

Oskar Gröning au premier jour de son procès à Luneberg, en Allemagne, le 21 avril 2015 (Crédit : JTA/Andreas Tamme/Getty Images)
Oskar Gröning au premier jour de son procès à Luneberg, en Allemagne, le 21 avril 2015 (Crédit : JTA/Andreas Tamme/Getty Images)

Oskar Gröning, un ancien comptable d’Auschwitz aujourd’hui âgé de 96 ans, a déposé un recours en grâce auprès des autorités allemandes, ultime tentative pour échapper à la prison, a annoncé lundi la justice allemande.

« Nous pouvons confirmer avoir reçu une demande de grâce », a indiqué à l’AFP Christian Lauenstein, porte-parole du ministère de la Justice de Basse-Saxe. « Il a été transmis au Parquet de Lunebourg », compétent pour ce genre de décisions, a-t-il ajouté.

L’ancien SS devrait être fixé sur sa requête « dans les prochains jours », a précisé à la chaîne publique régionale NDR Wiebke Bethke, la porte-parole du Parquet de Lunebourg (nord).

Selon le ministère régional de la Justice, l’examen de son recours en grâce ne suspend pas son incarcération, qui peut toujours intervenir à tout moment.

Condamné en 2015 à 4 ans de prison ferme pour complicité dans l’assassinat d’au moins 300.000 personnes, Oskar Gröning a épuisé tous les recours judiciaires pour éviter d’aller en prison.

Fin décembre, la Cour constitutionnelle allemande avait ainsi rejeté le dernier recours du nonagénaire, qui avait tenté de faire valoir que son état de santé ne lui permettait pas d’être incarcéré.

Lors de son procès, iil avait assumé une « faute morale » et présenté à plusieurs reprises ses excuses. Mais sa défense avait plaidé l’acquittement, estimant qu’il n’avait apporté aucune « contribution » concrète à l’Holocauste.

Sa condamnation s’inscrit dans le cadre d’une vague de procès – tardifs – du nazisme concernant des personnages de rangs secondaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...