L’ancien envoyé mexicain à l’UNESCO a été honoré à Los Angeles
Rechercher

L’ancien envoyé mexicain à l’UNESCO a été honoré à Los Angeles

Andres Roemer avait été limogé après être sorti de la salle pour protester contre une résolution niant les relations entre le peuple juif et Jérusalem

Andres Roemer (Crédit : capture d'écran YouTube)
Andres Roemer (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’ancien ambassadeur du Mexique auprès de l’UNESCO, l’agence culturelle des Nations unies, qui avait été limogé l’année dernière pour être sorti de la salle pendant un vote sur une résolution anti-israélienne liant les relations entre le peuple juif et Jérusalem, a été honoré à Los Angeles.

Andres Roemer a reçu le prix du Gardien de la vérité et de l’histoire de l’association StandWithUS lors d’une cérémonie organisée dans la ville de Californie, a indiqué le site d’information Milenio.

« La pensée critique est plus importante que l’éducation. De nombreuses personnes ayant des diplômes universitaires ont voté, soutenu et permis l’arrivée au pouvoir de terribles dirigeants. Cela ne compte pas qu’ils soient de gauche ou de droite. Cela ne compte pas qu’ils soient [le président américain Donald] Trump, [l’ancien dirigeant du Venezuela Hugo] Chavez, [le président du Venezuela Nicolas] Maduro, ou Pol Pot [ancien dictateur du Cambodge] », a dit Roemer, qui est juif, pendant son discours.

En octobre 2016, le diplomate mexicain avait risqué son poste en sortant de la salle pendant un vote de l’UNESCO, laissant son adjoint voter, pour protester à titre personnel contre la résolution de l’agence onusienne niant les relations du peuple juif à Jérusalem.

En juillet, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait reçu Roemer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...