L’année de Jake Gyllenhaal, le « Rocky » juif
Rechercher

L’année de Jake Gyllenhaal, le « Rocky » juif

Actuellement au box-office avec "Southpaw", l’acteur à qui tout sourit n’est autre qu’un noble juif suédois

Jake Gyllenhaal dans Southpaw (Capture d'écran YouToube)
Jake Gyllenhaal dans Southpaw (Capture d'écran YouToube)

Roi d’Hollywood et « Rocky » juif à la fois ? Oui, l’acteur Jake Gyllenhaal est tout cela.

Le fils de la productrice/scénariste Naomi Foner Gyllenhaal et du réalisateur Stephen est descendant d’une famille noble suédoise. Et dans « Southpaw« , il joue le rôle d’un champion de boxe de poids moyen invaincu doté d’un sacré tempérament. L’athlète gaucher rencontre un terrible revers, perd presque tout et lutte pour reconquérir son titre et sa vie.

Gyllenhaal, nommé aux Academy Awards, est dans Southpaw – acclamé comme le film le plus triomphant de l’été – le jeune père Billy Hope, qui doit revenir sous les projecteurs, récupérer la garde de sa fille et se remettre d’autres pertes dévastatrices.

Dans une discussion franche sur le film, Gyllenhaal admet avoir souvent reçu des coups au cours de son entraînement pour les scènes de boxe à cause de sa loquacité.

Ce film à succès est tout simplement l’un des nouveaux projets de cœur de Gyllenhaal, qui apparaît en parfaite condition physique, ayant attiré l’attention de près d’un million de téléspectateurs sur YouTube.

Le mois prochain, Gyllenhaal apparaîtra dans « Everest« , avec un casting de stars dont Keira Knightley et Robin Wright. Le film d’aventures est basé sur l’histoire vraie de l’escalade en 1996 du sommet légendaire interrompue par une violente tempête de neige. L’ascension désastreuse du mont Everest dans l’Himalaya a fait de nombreuses victimes.

Et en avril 2016, Gyllenhaal doit apparaître dans la comédie dramatique « Demolition », aux côtés de Naomi Watts et de Heather Lind, dans le rôle d’un banquier qui lutte après avoir perdu sa femme dans un accident de voiture tragique.

Il doit également jouer dans « The Man Who Made It Snow » [L’homme qui faisait de la neige], sur le cerveau juif américain qui a aidé à faire passer 56 tonnes de cocaïne.

Le projet est inspiré du livre du même nom qui détaille les exploits de Max Mermelstein, qui a transformé une modeste organisation de drogue en entreprise de milliards de dollars, le cartel de drogues Medellin, basé à Columbia, d’où il a dû fuir.

Réalisé par Antoine Fuqua, qui a travaillé avec Gyllenhaal dans « Southpaw », la date de sortie du film n’est pas encore définitive.

Il a également été annoncé récemment que Gyllenhaal jouera le rôle principal face à Amy Adams dans « Nocturnal Animals », de Tom Ford, prévu dans les salles en 2017.

Cette adaptation cinématographique du roman de 1993 « Tony et Susan » d’Austin Wright, est une histoire dans l’histoire.

Adams met en scène Susan, l’ex-épouse d’un auteur non publié qui la recontacte de nombreuses années plus tard pour lui demander son opinion sur un manuscrit qu’il vient d’achever. En le lisant, elle est rapidement intriguée dans le drame fictif de Tony, joué à l’écran par Gyllenhaal, qui la ramène dans un passé sombre et complexe.

Gyllenhaal a commencé à jouer à l’âge de 10 ans. Sa sœur est l’actrice connue Maggie Gyllenhaal, qui a récemment été à l’affiche de l’excellent série politique, The Honourable Woman. Elle a joué dans « Donnie Darko » en 2001. Sa marraine est la star de cinéma Jamie Lee Curtis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...