Rechercher

Lapid ira en Turquie pour discuter sécurité malgré la crise gouvernementale

Le ministre des Affaires étrangères ira à Ankara jeudi pour discuter de la menace terroriste iranienne qui pèse sur les touristes israéliens et l’éventuel retour des ambassadeurs

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, au centre, s'entretient avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 25 mai 2022. (Crédit: Asi Efrati/GPO)
Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, au centre, s'entretient avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 25 mai 2022. (Crédit: Asi Efrati/GPO)

Malgré  la dissolution de la coalition gouvernementale qui se profile, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid ira tout de même à Ankara jeudi pour rencontrer son homologue turc Mevlut Cavusoglu, a déclaré mardi le ministère des Affaires étrangères.

Cette visite a été annoncée dimanche, un jour avant que les dirigeants de la coalition n’annoncent leur intention de convoquer de nouvelles élections.

On ignorait jusqu’à présent si Lapid, qui deviendra Premier ministre une fois la dissolution de la Knesset finalisée, ferait le voyage. Lapid devrait continuer à occuper le poste de ministre des Affaires étrangères quand il deviendra Premier ministre, ce qui pourrait se produire dès mercredi mais est plus probable que ce soit la semaine prochaine.

Lapid et Cavusoglu devraient discuter de leur coopération pour contrecarrer les tentatives iraniennes de nuire aux voyageurs israéliens en Turquie, selon l’Iran, en représailles pour au meurtre d’officiers iraniens en Iran, qui aurait été commis par Israël. Les deux hommes ont discuté par téléphone la semaine dernière de leurs efforts communs pour contrecarrer des attaques iraniennes.

Des spéculations selon lesquelles les parties pourraient aussi discuter de la reprise de la représentation des ambassadeurs dans leurs capitales respectives allaient bon train.

Le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Alon Ushpiz, accompagnera Lapid lors de sa visite, a indiqué le ministère dans son communiqué.

Un agent de la police anti-émeute turque marchant devant la Mosquée bleue à Istanbul, le 14 juin 2022. (Crédit: Yasin Akgul/AFP)

Ce voyage intervient alors qu’Israël a émis des avertissements sévères et répétés aux voyageurs israéliens ces dernières semaines pour qu’ils évitent de se rendre en Turquie par crainte d’une attaque iranienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...