Rechercher

Lapid : Les actions palestiniennes contre Israël à l’ONU « auront des conséquences »

Le Premier ministre sortant s'est exprimé, dimanche, après une série d'entretiens avec les services diplomatiques et de sécurité

Le Premier ministre sortant, Yair Lapid, s'adressant aux élèves-officiers de Tsahal, le 10 novembre 2022. (Crédit : Amos Ben Germshom/GPO)
Le Premier ministre sortant, Yair Lapid, s'adressant aux élèves-officiers de Tsahal, le 10 novembre 2022. (Crédit : Amos Ben Germshom/GPO)

Le Premier ministre sortant Yair Lapid s’est encore prononcé contre une initiative de l’ONU visant à obtenir une enquête sur les activités israéliennes par la Cour internationale de Justice.

« Le chemin vers la résolution du conflit ne passe pas par les couloirs de l’ONU ou d’autres organismes internationaux », a déclaré dimanche Lapid dans un communiqué de son cabinet, à l’issue d’une série de réunions avec les services diplomatiques et de sécurité.

« La décision palestinienne à l’ONU aura des conséquences. »

Lapid, avait déjà critiqué samedi la résolution des Nations Unies demandant à la Cour internationale de justice (CIJ) de statuer sur le conflit israélo-palestinien et « l’occupation, la colonisation et l’annexion » israéliennes.

La Quatrième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies a voté en faveur de cette décision, vendredi, à raison de 98 voix pour, 17 contre et 52 abstentions.

L’Assemblée générale plénière se prononcera sur la question sans doute le mois prochain.

La résolution, intitulée « Pratiques israéliennes et activités de colonisation affectant les droits du peuple palestinien et des autres Arabes des territoires occupés », est l’une des nombreuses résolutions axées sur le conflit examinées durant cette session.

La 4e Commission de l’Assemblée générale des Nations unies votant sur des mesures concernant le conflit israélo-palestinien au siège de l’ONU à New York, le 11 novembre 2022. (Crédit : AP/Jeenah Moon)

Elle demande que la CIJ, dont le siège se trouve à La Haye, « rende d’urgence un avis consultatif » sur « l’occupation, la colonisation et l’annexion prolongées du territoire palestinien » par Israël.

La résolution de l’ONU appelle également à une enquête sur les mesures israéliennes « visant à modifier la composition démographique, le caractère et le statut de la ville sainte de Jérusalem », affirmant qu’Israël avait adopté « des lois et des mesures discriminatoires ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...