L’Arabie saoudite condamne « l’attaque terroriste honteuse » d’Orlando
Rechercher

L’Arabie saoudite condamne « l’attaque terroriste honteuse » d’Orlando

Le porte-parole du ministère saoudien de l'Intérieur a indiqué lundi qu'Omar Mateen s'était rendu en Arabie saoudite pour deux petits pèlerinages à La Mecque en 2011 et 2012

Barack Obama, alors président américain, avec le roi Salmane d'Arabie saoudite dans le Bureau ovale à la Maison Blanche à Washington, D.C., le 4 septembre 2015. (Crédit : Yuri Gripas/AFP)
Barack Obama, alors président américain, avec le roi Salmane d'Arabie saoudite dans le Bureau ovale à la Maison Blanche à Washington, D.C., le 4 septembre 2015. (Crédit : Yuri Gripas/AFP)

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a fermement condamné « l’attaque terroriste honteuse » contre une boîte de nuit gay à Orlando (Floride) où un Américain d’origine afghane a tué 49 personnes, ont indiqué mardi les médias officiels saoudiens.

« Nous avons appris avec un grand regret la nouvelle d’une attaque terroriste armée en Floride, qui a entraîné des victimes », a dit le souverain saoudien dans un message de condoléances au président des Etats-Unis Barack Obama.

« Nous condamnons et dénonçons cet acte criminel honteux contraire aux religions et aux normes et conventions internationales », a-t-il dit.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a affirmé que l’auteur du carnage de dimanche, Omar Mateen, était l’un de ses « combattants ». Des responsables américains ont cependant déclaré privilégier la piste d’un « loup solitaire ».

Le porte-parole du ministère saoudien de l’Intérieur a indiqué lundi qu’Omar Mateen s’était rendu en Arabie saoudite pour deux petits pèlerinages à La Mecque en 2011 et 2012.

Le royaume wahhabite saoudien est régulièrement accusé en Occident d’alimenter l’islamisme radical.

Lundi, la candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a dénoncé le rôle de l’Arabie saoudite, du Qatar et du Koweït dans le financement mondial de l’idéologie extrémiste.

« Il est plus que temps que les Saoudiens, les Qataris, les Koweïtiens et d’autres empêchent leurs ressortissants de financer des organisations extrémistes », a déclaré Hillary Clinton.

« Il faut qu’ils cessent de soutenir les écoles et les mosquées radicales qui ont conduit trop de jeunes sur le chemin de l’extrémisme dans le monde », a-t-elle ajouté.

Dans son message, le roi Salmane a souligné « l’importance d’efforts concertés de la communauté internationale pour répondre à tous les actes de violence et de terrorisme ».

Son fils, le puissant vice-prince héritier Mohammed ben Salmane, a également transmis ses condoléances aux Etats-Unis où il se trouve en visite officielle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...