Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

L’Arabie saoudite arrête plusieurs personnes qui auraient dit des propos anti-Israël – média

Parmi les personnes récemment arrêtées figure un cadre d'une entreprise impliquée dans le projet du prince héritier Mohammed ben Salmane pour renforcer l'économie, selon Bloomberg

Le prince héritier et Premier ministre saoudien Mohammed ben Salmane rencontrant le secrétaire d'État américain Antony Blinken, hors cadre, à Jeddah, en Arabie saoudite, le 20 mars 2024. (Crédit : Evelyn Hockstein/Pool Photo via AP)
Le prince héritier et Premier ministre saoudien Mohammed ben Salmane rencontrant le secrétaire d'État américain Antony Blinken, hors cadre, à Jeddah, en Arabie saoudite, le 20 mars 2024. (Crédit : Evelyn Hockstein/Pool Photo via AP)

De plus en plus de citoyens d’Arabie saoudite sont arrêtés pour avoir partagé des propos anti-Israël sur les réseaux sociaux ces derniers mois, a rapporté Bloomberg jeudi, alors que Ryad craint que la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas, ainsi que les attaques lancées par d’autres mandataires iraniens, n’entraînent le Moyen-Orient dans une spirale de guerre totale.

Parmi les personnes récemment arrêtées figurait un cadre d’une entreprise impliquée dans le projet du prince héritier Mohammed ben Salmane destiné à renforcer l’économie, a rapporté Bloomberg, citant des sources anonymes au fait de l’affaire. Ce cadre aurait fait des remarques sur la guerre de Gaza qui ont été jugées incendiaires.

Un autre détenu aurait appelé les citoyens saoudiens à boycotter les marques appartenant à des Américains et opérant dans le royaume du Golfe.

Une source proche du gouvernement saoudien a déclaré à Bloomberg que ces arrestations étaient motivées par la crainte que les influences pro-iraniennes ne nuisent à la sécurité du pays.

Le reportage précise qu’il n’existe pas de chiffres précis sur le nombre d’arrestations effectuées depuis le 7 octobre.

La répression survient alors que les États-Unis continuent de travailler avec Ryad pour que le royaume normalise ses liens avec Israël.

Lors d’une visite dans l’État du Golfe en début de semaine, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré qu’un travail approfondi avait été réalisé au cours de la semaine dernière pour tenter de forger un accord à cette fin, et que l’accord allait « potentiellement bientôt aboutir ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.