L’architecte français Michel Rémon a conçu le centre Nanosciences de Tel Aviv
Rechercher

L’architecte français Michel Rémon a conçu le centre Nanosciences de Tel Aviv

La construction du nouveau bâtiment de Nanosciences et nanotechnologies de l'Université de Tel-Aviv débutera début janvier 2019

Le campus de l'université de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Ido Perelmutter/domaine public/Wikimedia Commons)
Le campus de l'université de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Ido Perelmutter/domaine public/Wikimedia Commons)

Le cabinet de l’architecte français Michel Rémon est venu présenter au début du mois de novembre son projet de construction du nouveau bâtiment de Nanosciences et nanotechnologies à l’Université de Tel-Aviv, rapporte le site des amis de l’université de Tel Aviv.

« Le nouveau bâtiment comprendra 12 laboratoires de recherches, des bureaux et des espaces publics sur trois étages, le tout avec les méthodes les plus avancées dans le domaine de la construction verte » explique le site.

Le projet de Michel Rémon & Associés a été choisi parmi 128 autres projets, et les travaux débuteront en janvier 2019 pour s’achever au cours de l’année 2020.

« Doté de plusieurs références de laboratoire dans le domaine de la microbiologie et des nanotechnologies, Rémon s’est retrouvé seul français en lice de cette consultation en trois phases », raconte le site spécialisé Archicree. « Seuls 6 des 21 candidats ont été retenus pour un deuxième tour, duquel sont finalement sortis trois finalistes recevant une indemnité de 50 000 US$ pour leur participation. Le panel des concurrents était pour le moins prestigieux : il comprenait pour la deuxième phase les chiliens d’Elemental, les américains de Jestico+Whiles, wHY, les israélo-hélvètes de Zarhy+Pez et les barcelonais d’Office of architecture. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...